International
URL courte
4510
S'abonner

L’autorité de l’aviation civile américaine (FAA) a demandé aux exploitants de certains Boeing 737 NG de procéder à des inspections pour risques de fissures structurelles.

Après avoir essuyé des pertes à hauteur de 4,9 milliards de dollars suite à deux accidents mortels du 737 MAX, Boeing est à nouveau dans la tourmente, cette fois cette fois concernant un autre modèle d’avions de ligne.

L’autorité de l’aviation civile américaine (FAA) a annoncé qu’elle demandait aux exploitants de certains avions 737 NG de Boeing de procéder à des inspections à cause d’éventuelles fissures structurelles sur certains appareils.

Selon la FAA, l’avionneur américain a notifié ce problème après «avoir découvert des fissures alors qu’il effectuait des modifications sur un appareil très utilisé». Les inspections ultérieures ont révélé des «fissures similaires sur un petit nombre d'avions supplémentaires», indique l’institution.

Plus de 6.000 appareils en service

Mis en service en 1997, le 737 NG (Next Generation, «nouvelle génération») est la troisième génération de l’appareil le plus vendu de Boeing. Le 737 MAX, cloué au sol depuis mars, n’est pas concerné par ce problème, précise le groupe.

Au total, plus de 7.000 737 NG ont été commandés, et plus de 6.000 de ces appareils sont actuellement en service. Le moyen-courrier est considéré comme un concurrent direct de l’Airbus A320.

Lire aussi:

Le bilan journalier des nouveaux cas en France plus de cinq fois plus élevé que la veille
Déluge de feu en terre sainte: dans l’escalade, Israël et la Palestine peuvent compter sur leurs alliés
«Le dernier rempart de la paix civile est en train de céder», s’inquiète Philippe de Villiers
Le «champignon noir»: ce redoutable inconnu qui s’attaque aux patients rétablis du Covid
Tags:
Airbus A320, inspections, avions de ligne, fissure, Boeing 737, Administration fédérale de l'aviation (FAA) des Etats-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook