International
URL courte
131423
S'abonner

En prévision d’une visite de la militante suédoise Greta Thunberg dans l’Iowa, un enseignant a indiqué sur Facebook ne pas disposer de son arme pour venir assister à l’événement. Son message ayant été pris pour une menace, il s’est vu suspendu.

Un professeur de sciences de l'Iowa a été suspendu après avoir publié un commentaire sur Facebook semblant être une menace à l’encontre de Greta Thunberg, la jeune activiste pour la lutte contre le changement climatique qui a fait une visite dans cet État américain.

Le district scolaire de Waterloo a déclaré vendredi dans un communiqué envoyé par courrier électronique à Fox News que la publication sur Facebook «permettait de mettre cet employé en arrêt administratif en attendant une enquête».

Le commentaire a attiré l'attention après qu'un utilisateur l'a remarqué. L'adolescente suédoise était attendue à Iowa City vendredi pour une manifestation sur le climat organisée par des étudiants.

Le message initial d’un utilisateur indiquait: «Qui y va?», ce à quoi l’enseignant a répondu: «Je n’ai pas mon fusil de tireur d’élite».

La politique du district en matière de réseaux sociaux demande au personnel de «réfléchir à deux fois avant de poster» et de ne pas parler de «menaces de blessures physiques ou corporelles».

Polémique autour de Greta Thunberg

Mlle Thunberg, 16 ans, a fait les gros titres de la presse internationale par ses appels aux leaders mondiaux pour que ceux-ci prennent des mesures énergiques en vue de lutter contre les effets néfastes du changement climatique. Elle a témoigné devant le Congrès et a dénoncé à un sommet des Nations unies un plan d'action insuffisant, affirmant que les mesures prises n'étaient pas «suffisamment matures».

Elle a été critiquée par plusieurs dirigeants mondiaux, notamment les Présidents russe et américain. Vladimir Poutine a ainsi déclaré que «personne n'a expliqué à Greta que le monde moderne est complexe et différent et que [...] les peuples d'Afrique ou de nombreux pays asiatiques souhaitent vivre au même niveau de richesse qu'en Suède».

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme attaque des policiers devant le ministère de l'Intérieur à Moscou, il y aurait des blessés
Tags:
Iowa, enseignant, menace, Greta Thunberg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook