International
URL courte
8472
S'abonner

Les ministères des Finances de Russie et Turquie ont signé un accord sur le règlement en devises nationales. Les deux pays ont également convenu de connecter les entreprises turques à l’équivalent russe du système SWIFT.

La Russie et la Turquie ont signé un accord sur des échanges commerciaux en devises nationales, a annoncé ce mardi 8 octobre le ministère russe des Finances.

Selon le communiqué ministériel, le document vise à «élargir et renforcer la coopération interbancaire ainsi qu’à assurer les paiements ininterrompus» entre les deux parties.

L’accord a été signé par le premier vice-Premier ministre russe, Anton Silouanov, et le ministre turc du Trésor et des Finances, Berat Albayrak.

«La signature de l’accord constitue un pas important vers l’expansion et le développement d’une coopération commerciale et économique mutuellement bénéfique et équitable entre la Russie et la Turquie», souligne le ministère.

Cartes Mir pour la Turquie

Dans le même temps, Moscou et Ankara ont convenu d’étendre l’acceptation des cartes du système de paiement russe Mir en Turquie et de connecter les banques et entreprises turques à l’équivalent russe du système de virement international SWIFT.

Les autorités russes avaient pris la décision de développer un système national de cartes bancaires après que les réseaux Visa et MasterCard avaient cessé de desservir les cartes issues par certaines banques russes visées par les sanctions occidentales.

Lire aussi:

Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Des scientifiques désignent les «responsables» de la propagation de la pandémie de Covid-19
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère
Attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo: deux blessés, le suspect principal arrêté
Tags:
SWIFT, coopération, sanctions, Visa, Inc., MasterCard, Mir (carte bancaire), système de paiement, Anton Silouanov, échanges commerciaux, devises, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook