Ecoutez Radio Sputnik
    Fusillade à Halle

    Plusieurs morts dans une fusillade près d'une synagogue dans l'est de l'Allemagne

    © AFP 2019 SEBASTIAN WILLNOW
    International
    URL courte
    464277
    S'abonner

    Au moins deux personnes ont été tuées dans une fusillade qui a éclaté à Halle, en Allemagne, le jour d'une grande fête juive. Selon plusieurs médias, les coups de feu ont été tirés à proximité d'une synagogue et d'un cimetière juif de la ville. D'après les dernières informations, le suspect a été arrêté.

    Une opération de police était en cours à Halle, dans l'est de l'Allemagne, où une fusillade a éclaté ce mercredi 9 octobre et a fait deux morts, selon la police.

    Si, dans un premier temps, la police a parlé d'au moins deux responsables de l'attaque, précisant que ces derniers étaient en fuite à bord d'une voiture et appelant la population à se mettre à l'abri, plus tard dans la soirée les médias ont rapporté que le tireur avait agi seul.

    Cette fusillade intervient le jour de la fête juive de Yom Kippour, événement majeur du calendrier hébraïque.

    ​D'après le journal Bild, les coups de feu ont été tirés devant une synagogue. Toujours selon le quotidien allemand, «une grenade à main aurait été lancée sur le cimetière juif» à proximité, deux points qui n'ont pas été confirmés par la police.

    ​Tout le quartier a été bouclé et la gare centrale de Halle (État fédéré de Saxe-Anhalt) a été fermée. Selon des témoins, cités dans un premier temps, les assaillants étaient vêtus d’une tenue de combat et cagoulés. Ils auraient porté plusieurs armes. 

    La synagogue de Halle visée

    Les auteurs d'une fusillade à Halle en Allemagne ont tenté mercredi de pénétrer dans une synagogue où se trouvaient plusieurs dizaines de personnes mais en ont été empêchés par les mesures de sécurité, a indiqué le responsable de la communauté juive locale.

    Les mesures de sécurité à l'entrée de l'édifice religieux «ont permis de résister à l'attaque», a déclaré Max Pivorozki au magazine Der Spiegel, précisant «70 à 80 personnes» se trouvaient à l'intérieur en ce jour de célébration de la fête juive Yom Kippour.

    Une personne arrêtée

    Vers 14h, la police a annoncé avoir arrêté une personne en lien avec la fusillade. 

    Plusieurs personnes ont également fait état de tirs, dont un de grenade, visant un restaurant turc de kebab.

    «Un tireur portait un casque et des habits militaires», a témoigné un homme, qui était à l'intérieur, sur la chaîne d'information NTV.

    «Il a jeté une grenade sur le local. La grenade s'est écrasée sur la porte et a explosé», a ajouté ce témoin, encore sous le choc.

    «L'homme a ensuite tiré au moins une fois dans le magasin, l'homme qui était assis derrière moi a dû mourir. Je me suis caché dans les toilettes et j'ai verrouillé la porte», a-t-il raconté.

    ​Des photos montrant un homme en tenue militaire, armé d’un fusil, circulent sur les réseaux sociaux accompagnées du hashtag Halle.

    Nouveaux tirs près de Landsberg

    Les autorités ont également signalé des coups de feu près de la ville de Landsberg, située à quelques kilomètres à l’est de Halle.

    La ville de Halle, située dans le land de Saxe-Anhalt, se trouve à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de Leipzig. 

    Le parquet antiterroriste saisi

    Le parquet antiterroriste allemand a indiqué s'être saisi de l'enquête sur la fusillade. Cette juridiction a justifié auprès de l'AFP cette démarche par «l'importance particulière de l'affaire» qui concerne des «crimes violents affectant la sécurité intérieure de la République fédérale d'Allemagne».

    L'alerte levée

    Le danger pour la population n'étant plus considéré comme élevé, la police a annoncé dans un tweet que l'alerte était levée et que les habitants de Halle pouvaient de nouveau emprunter les rues.

    Attaque aurait été perpétrée par une seule personne

    D'après l'agence dpa, qui se réfère à ses propres sources, l'attaque a été menée par une seule personne.

    Pour sa part, le Spiegel livre des informations sur l'identité du tireur: il s'agirait d'un Allemand de 27 ans, Stephan B., originaire de Saxe-Anhalt.

    Auteur présumé
    © Sputnik .
    Auteur présumé

    En outre, il a diffusé en direct le déroulement de son attaque, qui a fait deux morts.

    Merkel présente ses condoléances

    Le porte-parole de la chancelière allemande, Steffen Seibert, a indiqué sur son compte Twitter que Mme Merkel exprimait sa solidarité à tous les juifs en ce jour de fête qu'est Yom Kippour. Et d'ajouter qu'elle exprimait ses condoléances aux proches des victimes de cet «attentat».

    Le suspect de l'attentat de Halle a été arrêté

    La police allemande a annoncé mercredi soir que la personne interpellée en milieu de journée à Halle peu après l'attentat antisémite contre une synagogue était le suspect de l'assaut à l'arme à feu qui a fait deux morts.

    «La personne interpellée est le suspect», a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police locale, en confirmant qu'il avait été blessé et «soigné».

    Il n'a pas précisé la nature de ces blessures mais des images vidéo amateur diffusées sur Internet montrent comment l'auteur, un homme de 27 ans selon la chaîne de télévision publique allemande ARD, est blessé par des tirs de la police dans la rue.

    Tags:
    police, synagogue, fusillade, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik