Ecoutez Radio Sputnik
    Ankara, image d'illustration

    L'UE exige que la Turquie mette fin à son offensive en Syrie et menace de couper les financements

    © Sputnik . Anton Denissov
    International
    URL courte
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (121)
    242827
    S'abonner

    En avertissant qu’aucun financement de la part de l’Union européenne ne serait accordé pour «la création d'une zone de sécurité», le président de la commission européenne a exigé que la Turquie cesse son offensive dans le nord-est de la Syrie, lancée le 9 octobre.

    Réagissant au lancement de l'opération turque dans le nord-est de la Syrie, Jean-Claude Juncker a exigé du Président Erdogan de mettre la fin à son offensive sous peine de se voir couper le financement de la part de l'Union européenne.

    «La Turquie doit cesser l'opération militaire en cours. Elle ne donnera pas de résultat. Et si le plan de la Turquie est la création d'une zone de sécurité, n'attendez pas de financement de l'Union européenne», a-t-il affirmé devant le Parlement européen réuni à Bruxelles, cité par l'AFP.

    Avant de poursuivre:

    «La Turquie a des problèmes de sécurité à sa frontière avec la Syrie, ce que nous pouvons comprendre. Toutefois, j'appelle la Turquie, ainsi que les autres acteurs, à agir avec retenue. Une incursion exacerbera les souffrances des civils, lesquelles vont déjà au-delà de ce que les mots peuvent décrire», a-t-il plaidé.

    Très récemment, Recep Tayyip Erdogan a déclaré sur Twitter qu'une nouvelle opération militaire contre les milices kurdes avait commencé dans le nord-est de la Syrie. Elle a été baptisée Source de paix.

    Selon le Président turc, «l’opération Source de paix neutralisera les menaces terroristes à l’encontre de la Turquie et contribuera à créer une zone de sécurité qui permettra le retour des réfugiés syriens chez eux.»

    Dossier:
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (121)
    Tags:
    opération, Turquie, finance, politique, Union européenne (UE)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik