International
URL courte
15418
S'abonner

Sur la Grand Place de Courtrai, en Belgique, un homme de 45 ans est décédé après avoir été pris d’un malaise. Les huit passants qui l’ont ignoré seront poursuivis par la justice, a rapporté la RTBF.

Mercredi 2 octobre, un homme âgé de 45 ans, assis sur un muret sur la Grand Place de Courtrai, en Belgique, a été pris d’un malaise. Les services de secours ont été alertés trop tard, et l’homme est décédé. Le parquet de Flandre occidentale, après avoir vérifié les caméras de surveillance, a remarqué que huit passants ont délibérément ignoré cet homme alors que celui-ci avait besoin d’aide, selon la Radio Télévision Belge Francophone (RTBF). Une autopsie externe a révélé que le quadragénaire est bel et bien décédé sur place, de mort naturelle.

Cet acte de négligence coupable, ou de non-assistance à personne en danger, est puni par la loi.

«Ce sera au ministère public, dans le cadre d’un procès éventuel, de démontrer quatre éléments : un péril grave et réel, que la personne a refusé d’intervenir, qu’elle n’avait pas de sérieux danger à intervenir, et qu’elle a décidé délibérément de ne pas intervenir pour aider la victime», a expliqué un avocat pénaliste au micro de la RTBF.

Le parquet a donc ouvert une enquête le mardi 8 octobre et a dressé un procès-verbal pour négligence coupable. Certains passants ont déjà été identifiés. Ils risquent jusqu’à un an de prison et 4.000 euros d’amende.

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
enquête, procès, Belgique, décès, malaise
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik