Ecoutez Radio Sputnik
    Joe Biden

    Pour la première fois Joe Biden évoque une procédure de destitution contre Trump

    © AP Photo / Elise Amendola
    International
    URL courte
    18330
    S'abonner

    Lors de son discours devant des soutiens, le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden s’est pour la première fois dit favorable à une procédure de destitution de Donald Trump, en accusant ce dernier d’avoir «trahi cette nation et commis des actes contestables».

    Le candidat aux élections présidentielle américaines de 2020 Joe Biden a évoqué pour la première fois une procédure de destitution contre Trump, suite à l’implication de ce dernier dans l'affaire ukrainienne, en soulignant qu'il avait «trahi cette nation», relate la chaîne de télévision américaine C-SPAN.

    «Pour protéger notre Constitution, notre démocratie, nos principes fondamentaux, il doit être visé par une procédure de destitution», a-t-il déclaré lors d'un discours devant des soutiens, dans le New Hampshire.

    Ensuite, Joe Biden a tenu à souligner que Trump «s'est incriminé en faisant obstruction à la justice, en refusant de se conformer à l'enquête du Congrès, il s'est déjà condamné lui-même. Devant le monde et le peuple américain, Donald Trump a violé son serment d'entrée en fonction, a trahi cette nation et a commis des actes contestables».

    Selon lui, Donald Trump «piétine la Constitution et nous ne pouvons pas le laisser s'en sortir comme ça».

    De son côté l’actuel Président des États-Unis a réagi sur son compte Twitter à la déclaration de Biden, le jugeant «pathétique».

    «Tellement pathétique de voir Joe Biden l'Endormi, qui avec son fils Hunter, et aux dépens du contribuable, a arnaqué au moins deux pays pour en tirer des millions de dollars, demander une procédure de destitution contre moi, alors que je n'ai rien fait de mal.»

    Quant à Joe Biden, il n’a pas manqué de rétorquer à ce post de Trump sur le même réseau social.

    «Merci d'avoir regardé. Arrêtez de faire obstruction au Congrès. Honorez votre serment. Respectez la Constitution», a ainsi ironisé Joe Biden sur Twitter.

    L’affaire autour de l’enquête sur Joe Biden

    Les Démocrates, par la bouche d'Adam Schiff, président de la puissante Commission du renseignement de la Chambre des représentants, ont dénoncé une «extorsion». Lors de son entretien téléphonique avec Volodymyr Zelensky, M.Trump a exercé selon eux une pression sur Kiev en liant implicitement l'enquête sur Joe Biden au déblocage d'une aide financière américaine.

    Les Républicains accusent en effet l'ancien vice-Président Joe Biden d'avoir fait pression sur un procureur ukrainien qui enquêtait sur son fils Hunter, membre du conseil d'administration d'un groupe gazier ukrainien et accusé de corruption.

    Tags:
    élections, politique, Donald Trump
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik