Ecoutez Radio Sputnik
    Stephan Balliet éscorté par des policiers allemands

    Attentat à Halle: l’auteur préparait son attaque depuis des mois, selon des médias

    © REUTERS / RALPH ORLOWSKI
    International
    URL courte
    644
    S'abonner

    Comme le montre l’analyse de son compte bancaire, Stephan Balliet, auteur de l'attaque contre une synagogue et un restaurant turc de Halle, a lancé les préparatifs de l’attentat il y a plusieurs mois, écrit Die Zeit.

    Le compte bancaire de Stephan Balliet, qui a tué ce mercredi deux personnes lors de sa tentative de prise d’assaut d’une synagogue à Halle, indique qu’il a commencé à préparer son attaque depuis le mois de mai ou, au plus tard, depuis début juin.

    Selon les informations de l'hebdomadaire allemand Die Zeit, l’homme a acheté sur Internet des matériaux pour son arme, utilisant pour cela le système américain de paiement PayPal. Au mois de mai, il a acquis des composants pour une imprimante 3D. Il a ensuite acheté d’autres composants, notamment des tuyaux métalliques, au marché aux puces. En juillet, il conclut un contrat pour l’achat du téléphone mobile Samsung avec lequel il a filmé ses actes.

    Le service de contre-intelligence militaire a également fouillé dans ses archives pour comprendre si Stephan Balliet était un militaire de la Bundeswehr. D’après Der Spiegel, le jeune homme, alors âgé de 18 ans, était l’un des dernières recrues avant l’abolition du service militaire universel en juillet 2011. Il a notamment fait partie pendant trois mois du bataillon de Panzergrenadier 401, déployé dans la ville de Hagenow en Poméranie-Occidentale-de-l'Est. Ici, il a appris à manipulé le fusil d'assaut G36 et le pistolet P8, précise l’hebdomadaire.

    Attentat de Halle

    Le 9 octobre, après avoir en vain tenté d'entrer, en pleine fête juive Yom Kippour, dans la synagogue de Halle, où priaient 51 fidèles, Balliet a tué une passante au hasard puis un homme dans un restaurant turc.

    Dans la vidéo de ses actes, postée sur une plateforme de streaming, il tenait des propos négationnistes et antisémites. Il a aussi publié sur Internet un «manifeste» dans lequel il exprime ses vues antisémites. Par la suite, Stephan Balliet a reconnu ses motivations antisémites lors d'un interrogatoire par un juge.

    Tags:
    synagogue, attentat, Halle
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik