International
URL courte
1212
S'abonner

L'État du Michigan a retiré 600 millions de dollars de son fonds de pension à la société de gestion de patrimoine Fisher Investments après que son fondateur et PDG, Ken Fisher, a fait des commentaires sexistes lors d'une conférence à San Francisco, selon CNBC.

La société de gestion de patrimoine Fisher Investments s’est vu retirer 600 millions de dollars du fonds de pension de l’État du Michigan suite à des propos sexistes de son fondateur et PDG Ken Fisher lors d’une conférence à San Francisco, rapporte la chaîne de télévision CNBC

Dans son intervention, Ken Fisher a comparé sa stratégie de gestion d’actifs à la sélection de femmes pour des rapports sexuels, a formulé des remarques explicites sur les organes génitaux et a mentionné Jeffrey Epstein, le financier accusé de traite de jeunes filles qui s’est donné la mort en prison.

Dans une lettre obtenue par CNBC, le directeur des investissements du Michigan, Jon Braeutigam, a annoncé la rupture avec Fisher Investments en raison des «commentaires totalement inacceptables» de son président.

Dans une interview accordée à Bloomberg, Ken Fisher a déclaré que les participants avaient mal interprété ses propos, et qu'il avait donné beaucoup de conférences, souvent dans des termes similaires sans jamais provoquer une telle réaction.

M.Fisher, dont la société basée à Washington gère des actifs de plus de 100 milliards de dollars, a finalement présenté ses excuses pour ses commentaires dans un communiqué de son représentant.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Tags:
sexisme, San Francisco, Michigan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook