Ecoutez Radio Sputnik
    Visite de Poutine en Arabie saoudite, 2019

    Un orchestre saoudien rate l’hymne russe, le visage de Poutine en dit long – vidéo

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    421269
    S'abonner

    Une interprétation très particulière de l'hymne russe attendait le Président Poutine lors de sa rencontre avec le roi Salmane lundi 14 octobre. Un orchestre militaire saoudien accompagné d'un important détachement de gardes d'honneur a joué pour les deux dirigeants mais leur interprétation de l'hymne russe s'est avérée peu harmonieuse.

    Lors d'une entrevue entre Vladimir Poutine et le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, un orchestre saoudien a accueilli le Président russe avec sa propre interprétation de l’hymne du pays accueilli.

    Après une cérémonie en grande pompe avec des coups de canon et un défilé de cavaliers arborant les drapeaux des deux pays, l’hymne russe a été joué devant les deux dirigeants à l’entrée du palais royal.

    Toutefois, cette interprétation de l’hymne russe par l’orchestre militaire saoudien a tourné à la cacophonie. Devant ce couac musical, le Président Poutine a néanmoins gardé un visage impassible.

    Le Kremlin commente l’interprétation de l’hymne

    «Évidemment, ce n'est pas une interprétation de l'orchestre symphonique Tchaïkovski. Néanmoins, les parties émiratie et saoudienne ont déployé beaucoup d’efforts et ont bien accueilli le Président», a déclaré le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov, qualifiant la critique d’«exagérée».

    «S’il y a eu des erreurs en jouant l'hymne, dans ce cas, bien entendu, tout le monde sera compréhensif. Et une réaction aussi excessive est inappropriée. Vous avez vous-mêmes vu comment a été accueilli le chef de l'État russe, à quel niveau, à quel point l'atmosphère était favorable et les négociations constructives. Par conséquent, il faut voir cela avec compréhension et avec tranquillité», a déclaré M.Peskov.

    En 2017, l’orchestre militaire saoudien avait déjà fait preuve de ses capacités en déformant l’hymne américain devant Donald Trump.

    Cette interprétation de l'hymne américain va de pair avec les interprétations désastreuses d'hymnes nationaux produites à plusieurs reprises par un orchestre militaire égyptien. En 2015, ils avaient également massacré l'hymne russe durant la visite de M.Poutine.

    En 2016, n’épargnant aucun pays, l’orchestre saoudien avait déjà joué à sa manière la Marseillaise lors d’une visite de François Hollande.

    Tags:
    hymne, orchestre, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Vladimir Poutine, Riyad
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik