International
URL courte
0 26
S'abonner

Un séisme de magnitude 6,7 a été enregistré ce 16 octobre à 69 kilomètres de la ville de Davao, aux Philippines, par l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS), d'après les calculs duquel la magnitude a par la suite été revue à la baisse, à 6,4. Le cataclysme a causé la mort d’une personne et a fait plus d’une vingtaine de blessés.

Un séisme de magnitude 6,7 sur l'échelle de Richter a secoué les Philippines ce mercredi 16 octobre, indique l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS). Des secousses ont été signalées à 11h37 (UTC), soit 19h37, heure locale. 

Peu après, la magnitude a été revue à la baisse et est estimée actuellement à 6,4 selon l’échelle de Richter, d’après l’USGS.

L'USGS a localisé plus précisément le foyer du séisme à une profondeur de 14,1 km. L’épicentre du séisme se situait à 69 kilomètres de Davao, l’une des principales villes des Philippines.

​Le Centre sismologique euro-méditerranéen (EMSC) a confirmé la magnitude de 6,4, tandis que le foyer du séisme a été enregistré à une profondeur de 10 kilomètres et à 72 kilomètres au sud-ouest de Davao. Trente minutes plus tard, un séisme plus faible, de magnitude 5,3, s’est produit dans la même région, a fait savoir l’EMSC.

Une fillette de sept ans est morte et plus d’une vingtaine de personnes ont été blessées, selon une information d’ABS-CBN News, Des dégradations ont été enregistrées dans la région frappée par le tremblement de terre.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Le missile auquel Israël a riposté en frappant la Syrie a explosé près d’une centrale nucléaire
Discours de Vladimir Poutine: «les Occidentaux ont tendance à réagir un peu comme des enfants frustrés»
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Tags:
magnitude, épicentre, Davao, USGS (institut de veille géologique américain), Philippines, séisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook