International
URL courte
14363
S'abonner

La conseillère du Président syrien Bouthaina Shaaban a indiqué que la Russie pourrait organiser des négociations entre Damas et Ankara à Sotchi. Auparavant, le ministre russe des Affaires étrangères avait fait savoir que la Russie était prête à faciliter le dialogue entre les deux pays.

Des pourparlers entre Damas et Ankara relatifs à l’offensive turque en Syrie pourraient être organisés à Sotchi, a annoncé la conseillère du Président syrien Bouthaina Shaaban. Plus tôt dans la journée, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait quant à lui déclaré que la Russie était prête à aider les deux pays à établir une coopération pratique sur la base des accords d’Adana de 1998.

«La Russie a indiqué qu’elle souhaitait organiser à Sotchi une réunion sur la sécurité entre la Turquie et la Syrie. Nous l’avons entendu de la Russie elle-même, nous n’avons aucun contact avec Ankara, qui occupe par la force notre pays et le détruit», a affirmé la conseillère syrienne dans une interview accordée à la chaîne de télévision RT Arabic.

Elle a par ailleurs souligné que Damas se félicitait du retrait des troupes américaines de Syrie et ne voulait pas que celles-ci soient remplacées par des troupes turques.

Opération Source de paix

Le Président turc Erdogan a lancé l’opération Source de paix dans le nord de la Syrie, le 9 octobre dernier. L’opération militaire est menée contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et le groupe terroriste Daech*. La Turquie avait bombardé Ras Al-Aïn, ainsi que d’autres villes frontalières syriennes, avant d’entamer la phase terrestre de son offensive.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Confinement de la capitale: «Les Parisiens sont devenus les cobayes de la campagne présidentielle de Mme Hidalgo»
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Paris se positionne sur les frappes aériennes américaines en Syrie
Tags:
pourparlers, Daech, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), opération Source de paix (2019), Damas, Ankara, Sotchi, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook