Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme passe devant une boutique Dior à Pékin

    Présentation d’une carte de la Chine sans Taïwan: Christian Dior s’excuse auprès de Pékin

    © AP Photo / Greg Baker
    International
    URL courte
    435
    S'abonner

    La Maison Dior a dû présenter ses excuses aux autorités chinoises après que l’un de ses employés a utilisé lors d’une présentation une carte de la Chine où l’île de Taïwan n’était pas désignée comme faisant partie du pays.

    Dans une déclaration publiée ce jeudi sur le réseau social chinois Weibo, Dior a présenté ses «profondes excuses» aux autorités chinoises pour «les fausses déclarations» de son employé qui avait affiché, lors d’une présentation de la Maison dans la ville de Hangzhou, une carte de la Chine où ne figurait pas Taïwan.

    «Les déclarations erronés d’un employé de la compagnie ne représentent pas la toute compagnie dont la prise de position sur la Chine reste la même», précise un communiqué paru en mandarin.

    La société a annoncé avoir déjà ouvert une enquête interne pour établir les causes de l'incident.

    «Christian Dior a toujours respecté et défendu le principe d’une seule Chine et a strictement respecté la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine. La Maison a toujours respecté les sentiments du peuple chinois. Nous sommes profondément préoccupés par les actes erronés de cet employé, nous allons certainement tirer des leçons de cette situation et nous allons prendre des mesures pour que de pareilles faute ne se répètent pas», a noté la société.

    Le communiqué indique également que la société restait une amie de la Chine: «Le sincère amour de Dior pour la Chine ne fait aucun doute», souligné la Maison.

    Territoire contesté

    Pékin considère que Taïwan fait partie de son territoire, ce que Taipei refuse catégoriquement. Les tensions se sont accrues depuis l'arrivée au pouvoir de la Présidente taïwanaise Tsai Ing-wen. Depuis l’élection de cette dernière en 2016, Pékin a mené diverses manœuvres militaires autour de l'île, auxquelles Taipei a répondu en renforçant régulièrement ses forces militaires.

    Tags:
    Christian Dior, Taïwan, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik