Ecoutez Radio Sputnik
    Situation dans la zone fronatlière

    Signalements de non-respect par les Kurdes de l’accord de cessez-le-feu en Syrie

    © Sputnik . Hikmet Durgun
    International
    URL courte
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (134)
    81023
    S'abonner

    Les milices kurdes bafouent l’accord de cessez-le-feu conclu entre Washington et Ankara le 17 octobre, aux alentours de la ville syrienne de Ras al-Aïn, ont raconté à Sputnik des sources proches de l’ex-Armée syrienne libre (supplétifs syriens de l’armée turque).

    Des violations de l’accord de cessez-le-feu convenu entre les États-Unis et la Turquie le 17 octobre ont été signalées à Sputnik par des sources proches de l’ancienne Armée syrienne libre.

    Selon ces sources, les violations de l’accord ont eu lieu aux alentours de la ville syrienne de Ras al-Aïn.

    Pour leur part, les Kurdes ont également fait état du non-respect du cessez-le-feu par les militaire turcs, dont les attaques se poursuivent dans le nord de la Syrie, a annoncé le service de presse des FDS dans une note que Sputnik a pu consulter.

    «Les tirs d’obus continuent à Ras al-Aïn. Des drones sont également utilisés. Des positions près de l’hôpital sont ciblées», rapporte le document.

    Quatre ambulances n’ont pu atteindre Ras al-Aïn à causes des affrontements, précise le communiqué.

    Accord de cessez-le-feu en Syrie

    Un accord a été trouvé entre le Président turc et le vice-Président américain pour un cessez-le-feu en Syrie, a déclaré Mike Pence le 17 octobre lors d'une conférence de presse après son entretien avec Erdogan à Ankara.

    Selon Pence, la Turquie va suspendre pendant cinq jours son opération dans le nord-est de la Syrie, lancée le 9 octobre, et y mettra fin après un retrait des forces kurdes du secteur au terme du délai. L'accord prévoit également que la Turquie s'abstienne de toute opération militaire dans la ville syrienne de Kobané.

    Dossier:
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (134)
    Tags:
    Kurdes, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik