Ecoutez Radio Sputnik
    L’ambiance devant le Palais de Buckingham juste avant l’arrivée de Donald Trump

    Un Français veut être reconnu comme héritier légitime du trône britannique suite à une histoire de famille

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    13356
    S'abonner

    François Graftieaux, un Français de 73 ans, affirme être le petit-fils du roi d’Angleterre Édouard VIII et compte bien le prouver. Après deux tentatives pour obtenir des tests ADN d’Elizabeth II, il se dit prêt à aller devant la justice.

    Depuis plusieurs années, François Graftieaux, un Français de 73 ans, clame qu’il est l’héritier légitime du trône britannique. Sa grand-mère aurait eu une liaison secrète avec le roi Édouard VIII d’Angleterre, qui aurait donné naissance à son père Pierre-Edouard, a-t-il révélé au tabloïd britannique The Daily Mirror.

    François Graftieaux a déjà demandé à deux reprises des échantillons d’ADN à la reine Elizabeth II en 2004 et 2013, sans succès, affirme le Mirror. Selon la loi anglaise, les membres de la famille royale ne peuvent pas être poursuivis en justice. Cependant, François estime qu’il pourrait arriver à ses fins en poursuivant le palais de Buckingham, qui est le siège administratif de la monarchie.

    Au début du XXe siècle, la famille Graftieaux a été volontairement éloignée de la succession, a affirmé François au quotidien britannique. «Bien que mon père et moi n’ayons eu aucune prétention au trône, les Graftieaux auraient dû au moins accéder à la noblesse», a-t-il poursuivi.

    Ce Français aujourd’hui à la retraite affirme ne pas réclamer d’argent, de titre ou de pouvoir, mais espère une vérification de l’identité de son père et la mise en lumière des circonstances de sa naissance en 1916. François avait commencé ses recherches à la mort de ce dernier en 1994, qui lui avait toujours caché les véritables origines de son grand-père, affirmant seulement qu’il était quelqu’un de connu qui n’avait pas eu le droit d’épouser sa grand-mère, a-t-il affirmé au tabloïd britannique.

    Tags:
    scandale, Edouard VIII, reine Élisabeth II, Royaume-Uni, famille royale, héritage, Français
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik