Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton

    Clinton publie une lettre parodique de Kennedy à Khrouchtchev pour moquer celle de Trump à Erdogan - photo

    © AP Photo / Craig Ruttle
    International
    URL courte
    14332
    S'abonner

    Rédigée dans un ton badin voire vulgaire, une fausse lettre adressée par John F. Kennedy à Nikita Khrouchtchev a été publiée par Hillary Clinton sur Twitter. Cette missive parodique débutant par «ne faites pas le con, d’accord?» fait allusion à celle envoyée par Donald Trump à Recep Tayyip Erdogan et rendue publique la semaine dernière.

    L’ancienne rivale Démocrate du Président américain, Hillary Clinton, a tourné en dérision le courrier adressé par Donald Trump à son homologue turc sur fond de l’offensive d’Ankara contre les Kurdes.

    L’ex-secrétaire d’État a ainsi publié sur Twitter une fausse lettre prétendument adressée par John F. Kennedy à Nikita Khrouchtchev. Rédigée dans un style bien peu diplomatique, comme celui de Donald Trump, elle est datée du 16 octobre 1962, lors de la crise des missiles de Cuba, et est accompagnée de la légende «découvert dans les archives».

    Le 35e Président américain y demande à son homologue soviétique de retirer ses missiles de Cuba:

    «Ne faites pas le con, d’accord?» débute ainsi la missive en une parodie du courrier de Donald Trump qui abordait Erdogan avec la phrase «ne faites pas l'idiot».

    «Retire tes missiles de Cuba», poursuit la lettre. «Tout le monde dira "Yay! Khrouchtchev! T’es le meilleur!" Mais si tu ne le fais pas, ils diront "quel connard" et appelleront ton pays pourri "L’Oignon soviétique".»

    Le courrier se termine, comme celui de Trump, sur une note «amicale»:

    «Je te rappelle plus tard, des câlins.»

    «Ne faites pas l'idiot!»

    La semaine dernière, Donald Trump a adressé un courrier atypique à son homologue turc, après le début de l'offensive contre les Kurdes.

    «Vous ne souhaitez pas être responsable du massacre de milliers de personnes, et je ne veux pas être responsable de la destruction de l'économie turque, ce que je ferai (si nécessaire)», a écrit le Président américain dans cette missive de quatre paragraphes dévoilée mercredi mais datée du 9 octobre.

    Et d’ajouter: «L'Histoire vous jugera d'un œil favorable si vous agissez de façon juste et humaine. Elle vous considérera à jamais comme le diable si les choses se passent mal. Ne jouez pas au dur! Ne faites pas l'idiot!».

    Accord de cessez-le-feu en Syrie

    Un accord a été trouvé entre le Président turc et le vice-Président américain concernant un cessez-le-feu en Syrie, a déclaré Mike Pence le 17 octobre lors d'une conférence de presse après son entretien avec Erdogan à Ankara.

    Selon Pence, la Turquie va suspendre pendant cinq jours son opération dans le nord-est de la Syrie, lancée le 9 octobre, et y mettra fin après le retrait des forces kurdes du secteur. L'accord prévoit également qu’Ankara s'abstiendra de toute opération militaire dans la ville syrienne de Kobané.

    Tags:
    John Kennedy, lettre, Recep Tayyip Erdogan, Donald Trump, Hillary Clinton
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik