International
URL courte
251787
S'abonner

L’ambassade d’Iran à Moscou a annoncé la mort de la fille de l’ambassadeur, âgée de 28 ans, qui habitait la capitale russe. Arefeh Sanaei a succombé à un AVC, a indiqué la mission diplomatique sur son compte Telegram.

La fille de l’ambassadeur d’Iran à Moscou Mehdi Sanaei est morte dans la capitale russe. Âgée de 28 ans, la jeune femme est décédée des suites d’un accident vasculaire cérébral, a déclaré l’ambassade iranienne ce 21 octobre sur son compte Telegram.

Le service de presse de la mission diplomatique a exprimé ses condoléances à Mehdi Sanaei et à toute sa famille «en raison de cette grande tragédie».

​Auparavant, la chaîne Telegram 112 avait annoncé qu’Arefeh Sanaei avait mis fin à ses jours en se jetant par la fenêtre du 9e étage et qu’elle souffrait de dépression. Cette information a été démentie par l’ambassade iranienne.

Plus tard, les médias ont évoqué une crise cardiaque comme une autre raison du décès de la jeune femme.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Escalade des tensions en Méditerranée orientale: la Turquie à l’offensive
Tags:
suicide, dépression, condoléances, mission diplomatique, Telegram, accident vasculaire cérébral (AVC), Moscou, ambassade, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook