Ecoutez Radio Sputnik
    Véhicules militaires russes (image d'illustration)

    La Russie livrera des armes à des pays africains pour 3,5 milliards d’euros en 2019

    © Sputnik . Evgeny Biyatov
    International
    URL courte
    Sommet Russie-Afrique (2019) (37)
    9344
    S'abonner

    Fin 2019, la Russie aura livré à plusieurs pays africains des équipements militaires, dont des systèmes de missiles antichars et des véhicules blindés, pour un total de 3,5 milliards d’euros.

    À l’occasion du forum Russie-Afrique qui se tient actuellement à Sotchi, le directeur général de Rosoboronexport, Alexandre Mikheïev, a fait part des projets russes sur la fourniture d’armes pour 2019 à des pays africains.

    «Cette année, nous envisageons des livraisons à des pays africains pour environ quatre milliards de dollars [3.5 milliards d’euros, ndlr]. Il s’agit d’équipements de l’armée de l’air et de la défense aérienne, de véhicules blindés, d’armes légères et de systèmes de missiles antichars», a précisé M.Mikheev.

    Moscou procède actuellement à l’exécution des contrats de livraison d’armes vers 20 États africains, dont l’Ouganda, le Rwanda, le Mozambique et l’Angola, a ajouté le responsable.

    Dans le même temps, le carnet de commandes pour l’année en cours et les années suivantes s’élève à 14 milliards de dollars [12,5 milliards d’euros, ndlr], a déclaré le directeur du Service fédéral pour la coopération militaro-technique russe, Dmitri Chougaev.

    Dans le cadre du forum, le directeur adjoint, Anatoli Pountchouk, a confirmé la réalisation du contrat entre la Russie et le Nigeria pour la livraison de 12 hélicoptères Mi-35M. Et l’Érythrée a annoncé son intérêt pour la reprise d’une coopération militaire et technique avec la Russie.

    Des pays africains voudraient acquérir des armes russes

    Auparavant, Mahamat Puba Salé, ambassadeur du Cameroun en Russie, avait été annoncé que le Cameroun souhaiterait acquérir de l’équipement militaire russe, notamment le véhicule antiaérien de courte à moyenne portée Pantsir-S1. L’ambassadeur du Nigéria en Russie avait fait également part de l’intérêt de son pays pour les armes et technologies militaires russes pour combattre les terroristes de Boko Haram, notamment concernant les avions de combat Su-57, ainsi que des hélicoptères, chars et de l’équipement militaire naval.

    Dossier:
    Sommet Russie-Afrique (2019) (37)
    Tags:
    Alexandre Mikheïev, Cameroun, Nigeria, Niger, Érythrée, armes, Afrique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik