International
URL courte
Sommet Russie-Afrique (2019) (38)
19413
S'abonner

La Russie est déterminée à étendre sa présence économique sur le continent africain et compte doubler son chiffre d’affaires avec les partenaires locaux, a déclaré Vladimir Poutine.

Moscou compte bien intensifier sa coopération avec les pays africains, a affirmé Vladimir Poutine lors de son intervention en ouverture du forum Russie-Afrique qui se déroule à Sotchi.

«De nombreuses sociétés russes coopèrent depuis longtemps avec des partenaires représentant divers secteurs de l’économie africaine, et comptent élargir leur présence en Afrique. Nous allons bien sûr soutenir de tels projets au niveau de l’État», a fait savoir le chef du Kremlin.

Il a annoncé que Moscou avait annulé plus de 20 milliards de dollars de dettes de pays africains. Dans le même temps, M.Poutine a appelé à doubler le chiffre d’affaires avec les partenaires africains au cours des quatre ou cinq prochaines années.

20 milliards de dollars d’échanges commerciaux

Selon le dirigeant russe, les entrepreneurs du pays sont de plus en plus attirés par le marché africain du fait que l’Afrique est en train de devenir «un centre de croissance économique mondiale».

«Des experts estiment que le PIB conjoint des États africains atteindra 29.000 milliards de dollars à l’horizon 2050. Au cours des cinq dernières années, les échanges commerciaux russo-africains ont plus que doublé pour dépasser 20 milliards de dollars», a-t-il indiqué.

Le forum économique Russie-Afrique se déroule à Sotchi, sur le littoral russe de la mer Noire, sous la présidence russo-égyptienne. Les dirigeants des 54 pays africains ont été invités à y prendre part.

Dossier:
Sommet Russie-Afrique (2019) (38)

Lire aussi:

Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un syndicat de police s’amuse d’une intervention violente et outre les internautes – vidéo
Tags:
Sotchi, échanges commerciaux, coopération, Vladimir Poutine, Afrique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook