International
URL courte
0 613
S'abonner

La police militaire russe a commence à patrouiller la frontière séparant la Turquie et la Syrie, a annoncé un porte-parole du commandement des troupes russes déployées sur le sol syrien.

Des unités de police militaire russes ont commencé à patrouiller dans la zone frontalière entre la Turquie et la Syrie, a annoncé le lieutenant général Igor Seritski dans un entretien accordé à la chaîne Rossiya 24.

Selon lui, la police militaire russe a été déployée dans la région conformément aux dispositions du mémorandum sur la Syrie signé mardi par Moscou et Ankara.

«Nous nous trouvons à deux kilomètres de la ville d'Aïn al-Arab (Kobané). Une unité de la police militaire des forces armées russes sera stationnée sur cette base pour effectuer des patrouilles», a fait savoir M.Seritski.

Fin de l'offensive turque

Mardi 22 octobre, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé la fin de l’offensive contre les milices des Unités de protection du peuple (YPG), organisation considérée comme terroriste par Ankara. Dans le même temps, Moscou et Ankara ont convenu de contrôler ensemble la majeure partie de cette zone frontalière.

Le retrait des unités kurdes et de leurs équipements de la zone devrait être achevé «dans les 150 heures» qui suivront le mercredi 23 octobre à midi, selon le mémorandum russo-turc.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
«Je vais tous vous crever»: appelés pour des violences conjugales, des policiers se font tirer dessus
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Un homicide frappe le Havre, la compagne en garde à vue
Tags:
opération Source de paix (2019), Russie, police militaire, frontière, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook