International
URL courte
0 292
S'abonner

La Russie a franchi trois rangs au classement Doing Business 2020 de la Banque mondiale et de la Société financière internationale dans lequel elle occupe désormais la 28e position.

La Russie a gravi trois marches de plus au classement Doing Business de la Banque mondiale pour accéder à la 28e position.

Selon ses auteurs, l’année dernière la Russie a mené trois réformes décisives accélérant le raccordement à l’électricité et simplifiant les réglementations fiscales. En outre, la protection des investisseurs minoritaires a été renforcée grâce à davantage de transparence corporative.

Le ministre russe du Développement économique Maxime Orechkine a commenté cette progression de la Russie au classement Doing Business 2020 en signalant que le pays avait ainsi devancé les autres pays des BRICS, ainsi que plusieurs États européens. Il a cependant reconnu qu’il restait encore beaucoup à faire pour créer des conditions prévisibles pour les affaires.

«La concurrence s’intensifie certainement, elle est sérieuse: la Chine, autrefois 46e, est passée à la 31e position et nous talonne. Aussi devons-nous progresser activement pour garder nos positions», a indiqué le ministre.

La Nouvelle-Zélande a confirmé cette année qu’elle restait le pays offrant le meilleur climat pour les affaires. Singapour garde la deuxième position. Hong Kong s’est placé troisième au détriment du Danemark qui a reculé à la quatrième place devant la Corée du Sud, les États-Unis, la Géorgie, le Royaume-Uni, la Norvège et la Suède.

Doing Business 2020 est la 17e édition d’un rapport qui prend en compte 190 économies. Il sert à évaluer l’environnement des affaires, notamment la réglementation contribuant ou entravant les affaires d’une entreprise dès sa création.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
classement, Doing Business, Banque mondiale (BM), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook