International
URL courte
Sommet Russie-Afrique (2019) (38)
1272
S'abonner

Le ministre ivoirien de la Promotion de l’investissement privé a salué dans un entretien accordé à Sputnik l’intention de Moscou de stimuler les échanges commerciaux entre la Russie et l’Afrique.

L’intention de la partie russe d’accroître ses échanges commerciaux avec les pays africains est un signe encourageant, a déclaré à Sputnik le ministre ivoirien en charge de la Promotion de l’investissement privé Emmanuel Esmel Essis.

Contacté en marge du sommet Russie–Afrique à Sotchi, le ministre a qualifié l’évènement de «grand pas» et salué l’ouverture de l’économie russe aux pays africains.

«Et quand on entend le Président Poutine dire que le commerce entre l’Afrique et la Russie ce n’est que vingt milliards [de dollars, ndlr] et c’est loin de la potentialité, on est satisfait. Cela veut dire qu’il y a encore du room to improve, comme le disent les Anglais», a indiqué M.Essis.

Il s’est dit persuadé que la Russie et les pays africains allaient atteindre un niveau d’investissements et de commerce plus important dans les années à venir.

Précédemment, le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, avait invité les «amis russes» à investir dans l’économie du pays, qui affiche aujourd’hui l’un des plus forts taux de croissance dans le monde.

Sommet historique

Le premier sommet Russie-Afrique se déroule du 23 au 24 octobre 2019 à Sotchi sous la coprésidence de Vladimir Poutine et de son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Il s’agit de la première rencontre de ce niveau dans l’histoire des relations russo-africaines. Tous les chefs d’État de l’ensemble du continent africain, ainsi que les dirigeants des plus grandes organisations et associations de la région, y ont été invités.

Dossier:
Sommet Russie-Afrique (2019) (38)

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Macron: «les images de l'agression» du producteur à Paris «sont inacceptables et nous font honte»
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Tags:
Alassane Ouattara, échanges commerciaux, investissements, Côte d'Ivoire, Vladimir Poutine, Russie, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook