International
URL courte
212077
S'abonner

En l’absence de relations diplomatiques entre Israël et l’Arabie saoudite, un vol privé anonyme reliant Tel Aviv à Riyad a été détecté, indique Bloomberg. Certains journalistes israéliens ont supposé qu’il s’agissait d’une rencontre secrète à haut niveau.

Alors qu’Israël et l’Arabie saoudite n’entretiennent pas de relations diplomatiques officielles, un avion privé, parti de l’aéroport David-Ben-Gourion à Tel Aviv, s’est rendu à Riyad pour une heure, a affirmé Bloomberg, citant plusieurs journalistes israéliens qui avaient avancé sur Twitter leurs hypothèses relatives à ce vol.

Après avoir quitté Tel Aviv, l’appareil a atterri pour quelques minutes à Amman, la capitale jordanienne, pour se diriger ensuite vers l’Arabie saoudite, a indiqué l'agence de presse.

​Le Premier ministre de l’État hébreu ou le directeur du Mossad, Yossi Cohen, auraient pu voyager à bord de cet appareil pour discuter de la situation syrienne avec les autorités saoudiennes, a suggéré Yossi Melman, journaliste au Maariv daily.

Le vol a été qualifié d’«extra rare» par l’éditeur du quotidien Haaretz, qui a fait un parallèle entre ce voyage mystérieux et le séjour du chef du Pentagone, Mark Esper, à Riyad, le même jour. Il a présumé que l’appareil, immatriculé aux États-Unis, aurait pu amener un officiel israélien pour une rencontre «trilatérale».

​Après son passage en Arabie saoudite, l’aéronef est rentré à l’aéroport de Tel Aviv, a précisé Bloomberg.

Lire aussi:

Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
avion, vol, Israël, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook