Ecoutez Radio Sputnik
    Harvey Weinstein seen the Chopard Party at the 67th international film festival, Cannes, southern France, Monday, May 19, 2014

    La présence de Weinstein à un spectacle pousse des actrices sur place à la révolte

    © AP Photo / Arthur Mola/Invision
    International
    URL courte
    7183
    S'abonner

    La présence d’Harvey Weinstein à l’Actors Hour à New York a provoqué l’indignation de plusieurs actrices. L’une d’elles l’a mentionné dans son sketch, deux autres l’ont interpellé avant de se faire sortir de la salle, a rapporté le Guardian.

    «Je suis une humoriste, et c’est notre travail de signaler qu’il y a un éléphant dans la pièce. Un Freddy Krueger dans la pièce, si vous voulez», a lancé l’actrice Kelly Bachman à propos de la présence d’Harvey Weinstein à un spectacle de jeunes talents comiques au Downtime bar, le mercredi 23 octobre à New York. «Je ne savais pas qu’il fallait ramener son spray d’autodéfense et son sifflet anti-viol à l’Actors Hour», a-t-elle ajouté, huée par une partie du public, a relaté le quotidien britannique The Guardian.

    À l’entracte, deux autres artistes, Zoe Stuckless et Amber Rollo se sont approchées de la table du producteur américain, accusé de harcèlement et d’agressions sexuelles, dont des viols, sur plusieurs dizaines d’actrices. La première a répété «Personne ne va rien dire?» en montrant du doigt le producteur de cinéma, la seconde l’a traité de «monstre», et ajouté qu’il devrait «disparaître», d’après le Guardian. Les deux femmes ont ensuite été expulsées de l’établissement par la sécurité.

    L'affaire Weinstein

    Harvey Weinstein a fait l’objet d’une série d’accusations de harcèlement sexuel et de viol par de nombreuses femmes du milieu du cinéma hollywoodien. L’affaire Weinstein a été l’un des scandales les plus relayés dans les médias, dans un contexte où le mouvement #Metoo, lancé par Alyssa Milano, invitait les femmes à partager leurs témoignages de harcèlement et d’agression sexuelle.

    Le magnat d’Hollywood est actuellement en liberté après avoir payé sa caution d’un million de dollars. Son procès pour une agression sexuelle en 2006 et un viol en 2013 débutera à New York le 6 janvier 2020.

    Tags:
    The Guardian, New York, harcèlement sexuel, viol, MeToo, cinéma, Harvey Weinstein
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik