International
URL courte
201126
S'abonner

En vertu de l’accord russo-turc sur le retrait des forces kurdes de la zone frontalière du nord de la Syrie, des blindés russes de type Tigre et Taïfun-U ont été acheminés vers la base de Hmeimim. Ils sont destinés à assurer les besoins de la police militaire.

Le ministère russe de la Défense a annoncé le 27 octobre que des dizaines de véhicules blindés avaient été acheminés vers la base de Hmeimim, en Syrie.

Selon la Défense russe, il s’agit de blindés de type Tigre et Taifun-U, destinés à assurer les besoin de la police militaire.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Телеканал "Звезда" (@zvezdanews)

Auparavant, près de 300 agents de la police militaire russe sont arrivés dans le nord de la Syrie pour aider au retrait des forces kurdes d’une grande partie de la zone frontalière avec la Turquie.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont signé le 22 octobre à Sotchi un mémorandum qui prévoit le déploiement de la police militaire russe et des gardes-frontières syriens dans le nord de la Syrie. Les militaires de ces pays devront assurer le retrait des milices kurdes ainsi que de leur armement d'une bande de 30 kilomètres de profondeur le long de la frontière turque. 

À compter du 29 octobre, les Russes et les Turcs devront commencer à patrouiller une bande de 10 kilomètres de profondeur en territoire syrien.

Lire aussi:

La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
véhicules blindés, Hmeimim, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook