Ecoutez Radio Sputnik
    Kremlin

    Moscou réagit à la déclaration de Donald Trump sur la mort d’al-Baghdadi

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
    11919616
    S'abonner

    La Défense russe a affirmé ne pas disposer d’informations fiables sur l’opération menée par les États-Unis lors de laquelle le chef de Daech*, Abou Bakr al-Baghdadi, a été tué.

    La Russie ne possède pas de données précises sur la mort du chef de Daech*, Abou Bakr al-Baghdadi, tué, selon Donald Trump, au cours d’une opération américaine à Idlib, en Syrie, a annoncé devant les journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

    «La Défense russe n’a pas d’informations fiables sur la conduite par les militaires américains d’une opération visant à "éliminer" une fois de plus l’ancien chef de Daech*, Abou Bakr al-Baghdadi, dans la zone de désescalade d’Idlib contrôlée par la Turquie», a-t-il souligné.

    Selon Konachenkov, le nombre croissant de ceux qui annoncent leur participation à l’élimination d’al-Baghdadi et diffusent des détails contradictoires de l’opération jette le doute sur la réalité de l’opération comme telle et de sa réussite.

    «Nous ne sommes au courant d’aucune contribution présumée quant au passage de l’aviation américaine dans l’espace aérien de la zone de désescalade d’Idlib lors de cette opération», a souligné le porte-parole de la Défense russe.

    «Il est mort tel un lâche»

    Le 27 octobre, Donald Trump a annoncé la mort du chef de Daech* durant une opération américaine «dangereuse et courageuse» à Idlib, en Syrie.

    D’après le Président états-unien, le terroriste numéro un a cherché à se cacher dans un tunnel mais, constatant qu’il était dans une impasse, il a actionné sa ceinture explosive. «Il est mort tel un lâche, fuyant et pleurant», a pointé Trump.

    Le locataire de la Maison-Blanche a également remercié plusieurs pays, dont la Russie, pour leur aide. Selon lui, Moscou n’était pas informé des détails de l’opération mais avait autorisé les Américains à survoler le territoire syrien.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
    Tags:
    Donald Trump, terrorisme, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik