Ecoutez Radio Sputnik
    Portrait peint d'Abou Bakr al-Baghdadi

    Le corps d’al-Baghdadi sera «éliminé correctement», selon un conseiller de Trump

    CC BY 2.0 / Thierry Ehrmann
    International
    URL courte
    Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
    221038
    S'abonner

    Le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, Robert O'Brien, a annoncé dimanche que le corps du «terroriste numéro un» Abou Bakr al-Baghdadi sera «éliminé correctement», rapporte l’agence Reuters.

    Le corps du «terroriste numéro un», Abou Bakr al-Baghdadi, sera «éliminé correctement», a déclaré le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, Robert O'Brien, sans préciser pour autant s’il serait inhumé.

    Le conseiller du Président états-unien a par ailleurs appris que l’opération de liquidation d’al-Baghdadi portait le nom de l'Américaine Kayla Mueller, qui avait été torturée à mort par les terroristes en 2015. La presse rapportait qu’al-Baghdadi avait participé personnellement aux tortures de Kayla Mueller.

    Donald Trump a annoncé en amont la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, chef de Daech*, lors d'un raid nocturne mené par les militaires américains en Syrie. D’après le Président des États-Unis, le terroriste numéro un avait cherché à se cacher dans un tunnel entraînant avec lui trois de ses jeunes enfants mais, constatant qu’il était dans une impasse, il a actionné sa ceinture d’explosifs.

    «Il est mort tel un lâche, fuyant et pleurant», a pointé le locataire de la Maison-Blanche.

    Et de préciser que l'identité du chef de Daech* avait immédiatement été confirmée à l'aide d'une expertise ADN.

    En 2011, après la liquidation d’Oussama ben Laden, il a été annoncé que le corps du chef d’Al-Qaïda* avait été plongé en mer dans les 24 heures, après que des fonctionnaires américains eurent consulté des experts en droit et rituel islamiques.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Dossier:
    Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
    Tags:
    Daech, élimination, Abou Bakr al-Baghdadi
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik