International
URL courte
Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
55268
S'abonner

Les restes du corps d’al-Baghdadi, qui s’est fait exploser lors d’une opération américaine en Syrie, auraient été dispersés selon le rite islamique, a indiqué à Reuters un responsable américain selon qui ils auraient été immergés en mer.

Comme l’a indiqué ce lundi le général Mark Milley, chef d'état-major des armées, la dépouille d’Abou Bakr al-Baghdadi a été éliminée après que son identité a été confirmée par un test ADN.

«L’élimination de ses restes est complètement terminée. Ils ont été traités de manière appropriée», a-t-il déclaré.

Mark Milley n'a pas précisé comment les restes avaient été éliminés et il a refusé de préciser s'ils avaient été immergés en mer, de la même manière que les États-Unis ont traité le corps de l'ancien chef d'Al-Qaïda*, Oussama ben Laden, tué en 2011 lors de la présidence Obama.

En même temps, un responsable américain sous le couvert d’anonymat a indiqué à Reuters qu’il s’agissait vraiment d’une sépulture en mer et que cela aurait été fait selon le rite islamique. Il n’a en outre pas précisé ni comment ni où le rituel a été accompli.

Opération US contre al-Baghdadi

Le 27 octobre, Donald Trump a annoncé la mort du chef de Daech* durant une opération américaine dans le gouvernorat d’Idlib, en Syrie. D’après le Président américain, le terroriste a cherché à se cacher dans un tunnel mais, constatant que celui-ci se terminait par une impasse, il a actionné sa ceinture d’explosifs.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Tags:
États-Unis, dépouille, Syrie, Abou Bakr al-Baghdadi
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook