Ecoutez Radio Sputnik
    La mosquée Masjid Al Noor à Christchurch

    De Christchurch à Bayonne, l’Occident pleure les victimes de l’islamophobie

    © AP Photo / Vincent Yu
    International
    URL courte
    331734
    S'abonner

    L’attaque de Bayonne est l’exemple le plus récent des violences islamophobes qui s’abattent depuis plusieurs années sur les pays occidentaux, du Canada à la Nouvelle-Zélande.

    L’attaque contre la mosquée de Bayonne est un épisode de plus dans la série de violences qui visent la communauté musulmane ces dernières années dans les pays occidentaux à forte majorité chrétienne.

    Bien que les attentats de Christchurch restent de loin les plus meurtriers, il n’en demeure pas moins que les autres attaques à inspiration islamophobe témoignent tout autant du même malaise, un malaise qui semble bien loin de l’apaisement.

    Attentats de Christchurch

    Le 15 mars 2019, le suprémaciste blanc australien Brenton Tarrant perpètre l’attentat le plus meurtrier commis contre des musulmans dans un pays occidental avec 51 morts et 49 blessés dans deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch.

    Lors de l’assaut, le tueur équipé d’une caméra diffuse en direct la vidéo de l’attaque. Bannies des plateformes en ligne, des images sont néanmoins utilisées par le président turc Recep Tayyip Erdogan lors de rassemblements de campagne pour les élections municipales.

    Suite aux attaques de Christchurch, une série d’attentats terroristes visant notamment trois églises chrétiennes frappe le Sri-Lanka, faisant 258 morts et près de 500 blessés le dimanche de Pâques. Le groupe djihadiste Daech* revendique les attaques, avançant qu’elles ont été commises «en représailles à Christchurch».

    Attaque de Finsbury Park à Londres

    Dans la nuit du 18 au 19 juin 2017, le Britannique Darren Osborne au volant d’une camionnette fonce sur un groupe de fidèles musulmans près de la mosquée de Finsbury Park à Londres.

    L’attaque, perpétrée quelques semaines après une série d’attentats djihadistes revendiqués par Daech* au Royaume-Uni, fait un mort et dix blessés. Le véhicule est stoppé par des passants et le conducteur extirpé, après quoi l’imam de la mosquée doit dissuader la foule de le lyncher pour le remettre à la police.

    En février 2018, Osborne est condamné à l’emprisonnement à perpétuité.

    Tuerie dans la grande mosquée de Québec

    Fin janvier 2017, l’étudiant canadien Alexandre Bissonnette ouvre le feu sur les fidèles rassemblés au Centre culturel islamique du Québec. Une demi-heure après la tuerie qui a fait six morts et huit blessés, son auteur contacte lui-même la police pour se rendre.

    Toutes les victimes étaient des immigrés originaires d’Afrique francophone qui vivaient au Québec depuis plusieurs années. En février 2019, Alexandre Bissonnette est condamné à la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 40 ans.

    La Suisse pas épargnée

    Le centre islamique de Zurich est ciblé par une attaque en décembre 2016, lorsqu’un ressortissant suisse d’origine ghanéenne tire sur des fidèles musulmans réunis dans une salle de prières fréquentée par les communautés somalienne et érythréenne.

    Trois personnes sont blessées dans l’attaque, dont deux grièvement. L’assaillant finit par se suicider le long d’une rivière, à proximité du centre islamique. Selon les enquêteurs, l’agresseur était passionné d’occultisme et n’avait pas de lien avec quelque groupe d’extrême droite que ce soit.

    Incendies en Suède

    En Suède, plusieurs incendies ont touché mosquées et locaux d’associations musulmanes ces dernières années. Ainsi, en mai 2018, un individu s’introduit dans la salle de prière du centre culturel islamique de Hässleholm (sud) afin d’y mettre le feu, sans faire de blessé.

    Un an plus tôt, un tiers de la plus grande mosquée chiite du pays, située dans la banlieue de Stockholm, est détruite par un incendie. Auparavant, l’incendie d’un local d’une association chiite à Malmö (sud) est revendiqué par Daech* qui cible régulièrement les chiites.

    En 2014, des mosquées situées dans trois villes suédoises sont incendiées en l’espace de huit jours, alors que le pays s’apprête à accueillir en 2015 un nombre record de demandeurs d’asile.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Tags:
    mosquée, tuerie, Recep Tayyip Erdogan, Sri Lanka, Christchurch, Nouvelle-Zélande, France, Canada, attentat, islam, suprémacisme blanc, terrorisme, Daech, islamophobie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik