International
URL courte
Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
17135
S'abonner

Le Président américain a invité le «chien héros» qui a contribué à l’élimination du chef de Daech* lors d’un raid de l’armée US en Syrie, affirme le New York Times.

Après avoir dévoilé une photo du chien qui a participé au raid américain ayant mené à la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, Donald Trump a invité l’animal à la Maison-Blanche, rapporte le New York Times qui cite une source au sein de l’administration présidentielle.

Pour sa part, la chaîne de télévision ABC affirme que le dirigeant US a en effet l’intention de rencontrer le chien, mais aucune invitation officielle n’a été envoyée pour l’heure. Les militaires ont auparavant fait savoir que le quadrupède était en train de se remettre d’une blessure mineure.

Mort d’al-Baghdadi

D’après le récit livré par Donald Trump dimanche 27 octobre, l’animal a été envoyé aux trousses du chef de Daech* qui s’était réfugié dans un tunnel creusé sous le bâtiment où il était caché en Syrie. Al-Baghdadi avait emmené avec lui trois de ses enfants, décédés avec leur père dans l’explosion de sa ceinture explosive.

Bien qu’une partie du tunnel se soit effondrée, les militaires sont parvenus à récupérer le cadavre d’al-Baghdadi, sur lequel ils ont pratiqué des analyses ADN qui ont permis de l’identifier formellement.

Le corps du chef de Daech* a ensuite été immergé en mer, comme pour Oussama ben Laden en mai 2011. Le ministère russe de la Défense a toutefois indiqué ne pas disposer d’informations fiables sur l’opération américaine et la mort d'al-Baghdadi.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Tags:
États-Unis, Maison blanche, Oussama ben Laden, Syrie, Abou Bakr al-Baghdadi, chiens, Daech, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook