International
URL courte
5161
S'abonner

Les députés britanniques ont approuvé mardi la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre, par lesquelles le Premier ministre Boris Johnson espère retrouver une majorité et mettre en œuvre sa promesse de faire sortir le Royaume-Uni de l'Union européenne

Au Royaume-Uni, les députés de la Chambre des communes ont approuvé mardi 29 octobre la tenue d'élections législatives anticipées le 12 décembre.

Après plusieurs heures de débats mouvementés, le texte convoquant ce scrutin, les troisièmes élections générales en quatre ans, a été adopté à une majorité écrasante de 438 voix pour et 20 contre à la Chambre des communes, qui avait auparavant rejeté un amendement de l'opposition travailliste fixant la date du vote au 9 décembre.

Le texte doit encore recevoir l'aval des Lords, qui l'examineront mercredi. C'était la quatrième tentative du dirigeant pour convoquer les Britanniques aux urnes.

Ainsi, le Premier ministre a fini par obtenir les législatives anticipées qu'il demande depuis des semaines. En cas de large victoire, Boris Johnson aurait les mains libres pour faire adopter l'accord de l'UE qu'il a obtenu à Bruxelles, rappelle l'AFP. Mais dans un contexte politique très mouvant, l'opposition pourrait s'unir pour faire dérailler sa stratégie, voire remettre en cause le divorce avec l'UE.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
Union européenne (UE), vote anticipé, élections législatives, vote, Royaume-Uni, Brexit
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook