International
URL courte
162753
S'abonner

La Turquie retirera ses troupes de Syrie lorsqu’elle jugera que ce pays est à même de protéger son territoire contre les terroristes, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères.

Les militaires turcs resteront en Syrie tant que les troupes gouvernementales de ce pays n’arrivent pas à protéger elles-mêmes leur territoire contre les terroristes, a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu.

«Lorsque le temps viendra et que le régime syrien, à la fin de ce processus, sera suffisamment apte à protéger le territoire de son pays et pourra supprimer les organisations terroristes de son territoire, alors l’intégralité du territoire sera remis à la Syrie car il s’agit d’un territoire syrien et nous parlons de l’intégrité territoriale de ce pays», a déclaré le ministre à l’issue des pourparlers tenus le 29 octobre à Genève avec ses homologues russe et iranien.

Opération turque en Syrie

Lancée le 9 octobre en Syrie, l’opération militaire turque Source de paix, menée contre les Unités de protection du peuple (YPG), organisation considérée comme terroriste par Ankara, a été achevée le 22 octobre. D’après le mémorandum conclu à l’issue des pourparlers russo-turcs à Sotchi, les unités kurdes devaient se retirer à 30 km de la frontière syro-turque, opération qui s’est achevée «dans les 150 heures» suivant le mercredi 23 octobre à midi, donc à 17h00 heure de Paris le 29 octobre.

Lire aussi:

«Épidémie toujours très dynamique»: près d'un millier de nouveaux décès en France, le bilan dépasse les 13.000
Ce pays serait le premier au monde à avoir vaincu le coronavirus
Chômage totalement hors de contrôle aux Etats-Unis: vers un nouveau 1929?
Tags:
Syrie, Mevlut Cavusoglu, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook