Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream 2

    Le Danemark, le dernier pays dont le feu vert était requis, approuve le projet de gazoduc Nord Stream 2

    © Photo. Nord Stream 2
    International
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (194)
    381401
    S'abonner

    L'agence danoise de l'énergie a annoncé que le pays avait approuvé le passage du gazoduc russe Nord Stream 2 par les eaux danoises en mer Baltique. Le Danemark était le dernier pays dont l'autorisation était requise pour poursuivre des travaux.

    Le Danemark a donné son feu vert à la pose du gazoduc Nord Stream 2 sur son plateau continental en mer Baltique, a annoncé mercredi 30 octobre l'agence danoise de l'énergie (DEA).

    «L'agence danoise de l'énergie a accordé un permis à la société Nord Stream 2 AG portant sur la construction d'un tronçon du gazoduc Nord Stream 2 sur le plateau continental danois, au sud-est de l'île de Bornholm, en mer Baltique», a indiqué l'agence dans un communiqué.

    Selon l'agence, le permis a été délivré conformément à la loi sur le plateau continental et aux engagements pris par le Danemark dans le cadre de la Convention de l'Onu sur le droit de la mer. 

    Le Danemark était le dernier pays dont l'autorisation était requise pour poursuivre des travaux.

    Le géant gazier russe Gazprom a annoncé ce mercredi 30 octobre avoir posé 2.100 km de tubes et terminé les travaux de construction dans les eaux russes, finlandaises et suédoises. La pose des tubes touche à sa fin dans les eaux allemandes tout comme dans les deux secteurs côtiers et les préparatifs pour le lancement des travaux au large du Danemark doivent débuter «ces prochaines semaines», selon le groupe.

    Le 4 octobre, Dmitri Handoga, chef adjoint du département des activités économiques extérieures de Gazprom, a estimé que Copenhague ne pouvait pas interdire le passage du gazoduc dans sa zone économique exclusive, mais ne pouvait que choisir la route la plus sûre.

    2e permis de construire un gazoduc en six jours pour le Danemark

    Quelques jours plus tôt, Copenhague avait déjà permis la construction d'un autre gazoduc dans son secteur de la mer Baltique. Il s'agit du Baltic Pipe qui transportera du gaz norvégien en Pologne via le Danemark.

    L'itinéraire du Baltic Pipe coupera celui du gazoduc russe Nord Stream, en service depuis 2012.

    Selon les sites Internet de l'opérateur de transport de gaz polonais Gaz-System et du gazoduc Baltic Pipe, le ministère danois de l'Énergie et du Climat a délivré le permis le 25 octobre. Aux termes d'un mémorandum signé par la Pologne et le Danemark en juin 2017, le projet Baltic Pipe doit être réalisé en 2022.

    Projet Nord Stream 2

    Le projet de gazoduc Nord Stream 2 prévoit la construction de deux conduites d'une capacité de 55 milliards de m3 de gaz par an reliant le littoral russe à l'Allemagne via la mer Baltique. Il a été mis au point par la société russe Gazprom, en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall. 

    La mise en exploitation du gazoduc est programmée pour la fin de 2019.

    Nord Stream 2
    © Sputnik .
    Nord Stream 2

     

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (194)
    Tags:
    Nord Stream 2 AG, gazoduc, île de Bornholm, Agence danoise de l'énergie (DEA), mer Baltique, Russie, Danemark, Nord Stream 2
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik