Ecoutez Radio Sputnik
    Riyad (archive photo)

    Le Davos du désert «renforce le statut des pays arabes» dans l’économie mondiale

    CC BY-SA 4.0 / B.alotaby / Riyadh Skyline
    International
    URL courte
    185
    S'abonner

    Le 3e forum d’investissement international Future Investment Initiative, surnommé le «Davos du désert», se déroule du 19 au 31 octobre à Riyad. Plusieurs experts saoudiens ont parlé à Sputnik des premiers résultats du forum qui a réuni plus de 6.000 participants.

    Le forum d’investissement Future Investment Initiative, ou «Davos du désert», qui se tient actuellement à Riyad, fait monter la confiance à l’égard des pays arabes sur la scène internationale, ont déclaré à Sputnik des participants saoudiens au forum.

    «Des hommes d'affaires du monde entier se sont réunis sous un même toit. C’est une excellente occasion pour resserrer les liens commerciaux internationaux et renforcer le statut des pays arabes en tant qu’agents économiques fiables. La confiance à l’égard de notre région grandit», a notamment indiqué Ghassan al-Shibl, chef du département saoudien des marchés publics.

    Relations économiques entre Riyad et Moscou

    Majid ben Abdullah Al Qasabi, ministre saoudien du Commerce au Forum d'investissement à Riyad, le 30 octobre 2019
    © Sputnik . HEND ELDAWAY
    Majid ben Abdullah Al Qasabi, ministre saoudien du Commerce au Forum d'investissement à Riyad, le 30 octobre 2019

    Selon Majid ben Abdullah Al Qasabi, ministre saoudien du Commerce et de l’Investissement, le «Davos du désert» 2019 devrait encourager les échanges commerciaux entre l’Arabie saoudite et la Russie qui sont déjà en hausse.

    «Il y a beaucoup de possibilités pour la coopération saoudo-russe dans l’énergie, l’agriculture, l’enseignement et l’art», a estimé le ministre Al Qasabi.

    Le «Davos du désert» aurait regagné en popularité par rapport à 2018

    Adel Atiq, directeur exécutif de la fondation saoudienne Sunduq sanadiq pour le soutien des PME
    © Sputnik . Hend El-Dawy
    Adel Atiq, directeur exécutif de la fondation saoudienne Sunduq sanadiq pour le soutien des PME

    Le forum de Riyad «fait partie des trois plus importants forums d’investissement du monde», a déclaré à Sputnik Adel Atiq, directeur exécutif de la fondation Sunduq sanadiq pour le soutien des petites et moyennes entreprises, qui relève du Fonds public d'investissement (PIF) d'Arabie saoudite.

    «Hier, de nombreux accords ont été signés dans le domaine de l’énergie et des investissements», a-t-il précisé.
    Bader Mohammed Al Rajhi, membre du conseil d'administration de la banque Al Rajhi
    © Sputnik . Hend El-Dawy
    Bader Mohammed Al Rajhi, membre du conseil d'administration de la banque Al Rajhi

    Bader Mohammed al Rajhi, membre du conseil d'administration de la banque Al Rajhi, a aussi annoncé que le forum, qui a réuni cette année plus de 6.000 participants, était un succès.

    «Aujourd'hui, d'importantes réunions consacrées au développement du secteur énergétique ont eu lieu. Elles ont aussi porté sur la stratégie de la politique bancaire face à une crise imminente […]. De telles manifestations, qui rassemblent les meilleurs esprits du monde entier, devraient donner des résultats sérieux. Les hommes d’affaires ont une excellente occasion d’examiner leurs idées et projets», a-t-il noté.

    En 2018, le forum Future Investment Initiative avait été marqué par des désistements de dirigeants et chefs d'entreprise, suite au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat saoudien d'Istanbul le 2 octobre 2018.

    Parmi les dirigeants et responsables qui avaient renoncé à se rendre à Riyad figuraient notamment la directrice du FMI Christine Lagarde, le ministre français de l'Économie Bruno Le Maire, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, les patrons du groupe EDF et des banques Société Générale et BNP Paribas, selon les médias.

    Le forum d’investissement international Future Investment Initiative (FII) 2019 se tient dans la capitale saoudienne du 29 au 31 octobre. Il a réuni plus de 300 intervenants et 6.000 participants dont des chefs d’État et de gouvernement. Selon le site officiel du forum, parmi les participants figurent les Présidents du Brésil, du Kenya, du Niger, du Nigeria et du Sierra Leone ainsi que les Premiers ministres indien et burkinabè.

    Tags:
    Bader Mohammed al Rajhi, Fonds public d'investissement (PIF) d'Arabie saoudite, Ghassan al-Shibl, Russie, investissements, Arabie Saoudite, Riyad
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik