Ecoutez Radio Sputnik
    Un utilisateur de smartphone en Chine

    La Chine annonce le lancement du plus grand réseau 5G au monde

    © REUTERS / Jason Lee
    International
    URL courte
    8376
    S'abonner

    La Chine a annoncé ce jeudi 31 octobre le lancement des services 5G. Si Pékin avait prévu son arrivée pour l’année prochaine, elle a décidé de passer à la vitesse supérieure sur fond de guerre commerciale avec les États-Unis.

    La Chine a annoncé ce jeudi la commercialisation des services de téléphonie mobile 5G. Par ce lancement, elle entend notamment soutenir le géant chinois Huawei qui fait l’objet de sanctions américaines depuis mai.

    Les trois opérateurs publics chinois — China Mobile, China Telecom et China Unicom — avaient annoncé que la 5G serait disponible à compter du 1er novembre, avec des forfaits allant de 128 yuans (soit 16 euros) à 598 yuans (76 euros) par mois. Ils ont toutefois déjà commencé à proposer le service.

    Les opérateurs avaient initialement prévu de lancer le réseau l’année prochaine, mais ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure après l’introduction de sanctions américaines à l’encontre de Huawei, indique Bloomberg.

    «Si d’autres pays ont déjà lancé des services 5G, la Chine disposera du plus grand réseau commercial 5G au monde», ont déclaré des analystes du cabinet Sanford C. Bernstein.

    Les services 5G des opérateurs chinois couvrent 50 villes, dont Shanghai, Pékin et Shenzhen.

    Selon les analystes de Jefferies, le nombre d’utilisateurs 5G en Chine pourrait s’élever à 110 millions en 2020.

    Sanctions américaines

    En mai, Washington a décidé de boycotter le géant chinois Huawei qu’elle a placé sur liste noire. Elle accuse la société de représenter une menace pour sa sécurité et d’espionner pour le compte de Pékin.

    Malgré les pressions des États-Unis, de nombreux pays européens refusent néanmoins de lui bloquer l’accès à leur marché. En juillet, Huawei a annoncé avoir conclu plus de 60 contrats commerciaux 5G à travers le monde, dont au moins 28 en Europe.

    Tags:
    téléphonie mobile, China Mobile, sanctions, Huawei, Chine, technologie 5G
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik