Ecoutez Radio Sputnik
    Un malinois

    Les prix des malinois belges explosent après l’élimination d’al-Baghdadi

    CC0 / 825545
    International
    URL courte
    8725
    S'abonner

    Les prix à l’adoption des bergers belges malinois ont explosé aux États-Unis après qu’un chien de cette race a participé au raid ayant mené à l’élimination du numéro un de Daech* Abou Bakr al-Baghdadi, selon TMZ.

    La participation d’un malinois à l’opération au cours de laquelle a été éliminé le chef de Daech* a fait grimper le prix à l’adoption de ces chiens, relate TMZ.

    Offre de 85.000 dollars

    Irene Howcroft, la propriétaire du chenil Ruidoso Malinois, le principal fournisseur de malinois à l’armée américaine, a raconté avoir reçu une offre de 85.000 dollars (environ 76.000 euros) pour un chien qu’elle vendait normalement entre 16.000 et 25.000 dollars pour un malinois adulte, et 2.000 dollars pour un chiot.

    Elle a indiqué être inondée d’appels de personnes cherchant à acquérir un chien alors qu’il y a actuellement 73 malinois dans son chenil.

    Participation du «chien héros» à l’opération

    Après avoir dévoilé une photo du «chien héros» qui a participé au raid américain ayant mené à la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, Donald Trump a invité l’animal à la Maison-Blanche, rapporte le New York Times qui cite une source au sein de l’administration présidentielle.

    D’après le récit livré par Donald Trump dimanche 27 octobre, l’animal a été envoyé aux trousses du chef de Daech* qui s’était réfugié dans un tunnel creusé sous le bâtiment où il était caché en Syrie. Al-Baghdadi avait emmené avec lui trois de ses enfants, décédés avec leur père dans l’explosion de sa ceinture explosive.

    Bien qu’une partie du tunnel se soit effondrée, les militaires sont parvenus à récupérer le cadavre d’al-Baghdadi, sur lequel ils ont pratiqué des analyses ADN qui ont permis de l’identifier formellement.

    Le corps du chef de Daech* a ensuite été immergé en mer, comme pour Oussama ben Laden en mai 2011. Le ministère russe de la Défense a toutefois indiqué ne pas disposer d’informations fiables sur l’opération américaine et la mort d'al-Baghdadi.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Tags:
    raid, malinois, Abou Bakr al-Baghdadi, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik