International
URL courte
7557
S'abonner

Les Casques blancs, aux côtés des terroristes, préparent de nouvelles provocations à l’arme chimique en Syrie, a mis en garde la diplomatie russe. Et ce, une semaine après la décision de la présidence américaine de verser 4,5 millions de dollars d’aide à l’organisation.

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a prévenu que les Casques blancs opérant en Syrie planifiaient des provocations relatives à l’utilisation d’armes chimiques.

«D’après les informations dont nous disposons et que le gouvernement syrien fournit régulièrement aux Nations unies, les Casques blancs, avec les terroristes, préparent de nouvelles provocations chimiques en Syrie», a-t-elle déclaré lors d’un point de presse vendredi 1er novembre. «Leur objectif est évident: torpiller le processus politique».

Aide financière américaine

Dans ce contexte, la décision du Président Trump d’assigner la bagatelle de plusieurs millions de dollars aux Casques blancs, annoncée la semaine dernière, fait montre d’une approche deux poids deux mesures dans la lutte contre le terrorisme.

«Je tiens à souligner que ces démarches, proches du proxénétisme, sont inacceptables», a mis en relief la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

Ainsi, l’organisation, qui se présente comme une structure ayant pour vocation de secourir la population civile en zones de guerre, malgré les accusations émanant des autorités syriennes d’entretenir des contacts avec les groupes radicaux, devrait recevoir 4,5 millions de dollars (4,04 millions d’euros) d’aide financière de la part des États-Unis.

Possible provocation à Idlib

Au mois de mai, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie avait alerté la communauté internationale contre les projets des terroristes de mises en scène d’un recours aux armes chimiques à Idlib. Les terroristes comptaient accuser les forces aérospatiales russes d’avoir «utilisé des armes chimiques contre la population civile à Idlib», selon le centre.

Lire aussi:

«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
Tags:
ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, armes chimiques, provocation, Russie, Syrie, Casques blancs syriens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik