Ecoutez Radio Sputnik
    Des blindés de la police militaire russe non loin de Kobané, à la frontière syro-turque

    Moscou annonce les résultats de la première patrouille russo-turque en Syrie

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    6481
    S'abonner

    Le ministère russe de la Défense a annoncé les résultats de la première patrouille conjointe menée ce 1er novembre par la police militaire russe et le service turc de la frontière dans le nord de la Syrie.

    Les policiers militaires russes et les gardes-frontières turcs ont achevé leur première patrouille conjointe à la frontière syro-turque, a annoncé, vendredi 1er novembre, le ministère russe de la Défense.

    «Une patrouille conjointe de la police militaire russe et du service turc de la frontière a terminé sa première ronde le long de la frontière entre la Syrie et la Turquie. Les inspecteurs ont suivi un itinéraire de plus de 110 km vers l’ouest en partant du poste douanier de Derbesia à une distance de 6 km de la frontière», a détaillé le ministère.

    La mission de patrouille a duré près de quatre heures. Les policiers russes et gardes-frontière turcs, se déplaçant en neuf blindés dont des véhicules russes Tigr et Taïfoun et turcs Kirpi, ont inspecté plusieurs localités. Un blindé de transport de troupes BTR-82 de la police militaire russe a protégé le convoi.

    Selon le ministère, la Russie et la Turquie peuvent organiser une autre mission de patrouille en Syrie, près de Kamisli, dans deux semaines.

    Patrouilles conjointes russo-turques

    Les patrouilles conjointes russo-turques ont débuté ce vendredi 1er novembre dans la zone frontalière du nord-est de la Syrie en application de l'accord qui a mis fin à l’offensive d'Ankara contre les forces kurdes syriennes.

    La police militaire russe avait commencé à patrouiller la frontière séparant la Turquie et la Syrie le 23 octobre, conformément au mémorandum signé par Moscou et Ankara. D’après les termes de ce même accord, les combattants des Unités de protection du peuple (YPG) kurdes devaient se retirer de leurs positions à la frontière avec la Turquie avant le 29 octobre.

    Tags:
    ministère russe de la Défense, frontière, patrouille, police militaire, Russie, Turquie, Syrie, Tigre (blindé)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik