International
URL courte
8633
S'abonner

Dans un nouvel accord sur l’énergie entre l’Iran et la Syrie signé le 2 novembre, les deux pays prévoient de synchroniser pendant trois ans le travail de leurs réseaux électriques, selon le ministère iranien de l’Énergie.

L’Iran et la Syrie ont signé ce samedi 2 novembre un accord de partenariat à long terme dans le domaine de l’électricité. Téhéran compte ainsi transférer de l’électricité en Syrie, selon le ministère iranien de l’Énergie.

«Nous avons l’intention, en créant une infrastructure nécessaire pour la réalisation de ce programme, de synchroniser le travail des réseaux électriques de l’Iran et de la Syrie pendant trois ans», a expliqué le ministre, en précisant qu’il y aurait bientôt la possibilité de transférer de l’énergie entre l’Iran et la Syrie, en passant par l’Irak.

En lien avec cet accord, le ministre iranien de l'Énergie a tenu à souligner que l’Iran et l’Irak avaient déjà réussi à mettre en phase leurs réseaux.

Qui plus est, dans un communiqué du ministère, on apprend que les ministres des trois pays en question se sont également mis d’accord pour créer un consortium entre leurs pays, ainsi que sur la participation d’une entreprise iranienne dans la restauration, l’augmentation de la puissance et la construction de centrales thermiques en Syrie.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
Un soldat français retrouvé mort au Burkina Faso
Des militaires russes envoyés en Libye? Le Kremlin met les points sur les i
Tags:
Syrie, Iran, économie, politique, énergie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook