International
URL courte
12555
S'abonner

Les idées d’Emmanuel Macron «auront du mal à se réaliser s'il s'exprime de manière aussi peu nuancée», c’est ainsi qu’a réagi le Président bulgare aux propos sur les «filières clandestines» tenues par le chef de la République dans une récente interview.

Roumen Radev, le Président bulgare, a dénoncé dimanche les propos «de bas étage» et «peu nuancés» de son homologue français, Emmanuel Macron, à propos de «filières bulgares clandestines» de travailleurs en France.

Le Président français «a clairement fait état de ses ambitions de leadership européen, mais ses idées auront du mal à se réaliser s'il s'exprime de manière aussi peu nuancée», a déclaré M.Radev, cité par l’AFP. Les propos «de bas étage» et «peu nuancés» de M.Macron ressemblent à une «opération de communication intérieure», a-t-il ajouté.

De son côté, le Premier ministre bulgare, Boïko Borissov, a annoncé dimanche qu'il rencontrerait prochainement le Président français. Samedi soir, M.Borissov avait indiqué sur Facebook que M.Macron l'avait contacté pour «confirmer son soutien à la Bulgarie» et l'assurer que ses propos avaient été mal interprétés, rappelle l’agence de presse.

Dans un entretien au magazine français Valeurs actuelles, Emmanuel Macron avait dit «préférer avoir de la migration légale, enregistrée, sous quotas, pendant x années, plutôt que du travail détaché dissimulé».

«Je préfère avoir des gens qui viennent de Guinée ou de Côte d'Ivoire légaux, qui sont là et qui font ce travail, [pour des secteurs comme le BTP et la restauration ayant besoin de main-d’œuvre étrangère, nldr] que des filières bulgares ou ukrainiennes clandestines», avait ajouté le Président français.

Florence Robine, ambassadrice de France à Sofia, est convoquée lundi 4 novembre par la ministre des Affaires étrangères bulgare pour des explications concernant cette interview.

De même, l’ambassadeur de France à Kiev a également été convoqué.

 

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
Bulgarie, Emmanuel Macron, Valeurs actuelles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook