Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires US en Syrie

    Les États-Unis annoncent le pilonnage de leurs militaires par des combattants pro-Turcs en Syrie

    © AP Photo / APTV
    International
    URL courte
    5519624
    S'abonner

    Une colonne de militaires des États-Unis a été pilonnée ce dimanche 3 novembre par des combattants soutenus par Ankara près de la localité syrienne de Tell Tamer, a fait savoir le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit informé par l'armée américaine.

    Des membres pro-Turcs de l'Armée nationale syrienne (ANS) ont pilonné ce dimanche 3 novembre une colonne américaine non loin de la localité de Tell Tamer en Syrie, indique le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit Syrie, mis au courant de l’incident par l’armée des États-Unis.

    «Nous avons reçu l’information de la part des militaires américains que leur colonne, qui se déplaçait le 3 novembre sur l'autoroute M4 en direction de la frontière irakienne, à six kilomètres à l’ouest de la localité de Tell Tamer, a été pilonnée depuis le territoire sous contrôle des combattants pro-Turcs de l'Armée nationale syrienne. Il y n’a pas de blessés», a indiqué le chef du Centre, le général-major Youri Borenkov.

    Fin de l’offensive turque et retrait américain

    Le jeudi 31 octobre, pour la première fois depuis que Washington a retiré ses troupes de la région, cinq véhicules blindés américains ont effectué des patrouilles dans le nord de la Syrie, notamment près de la ville frontalière d’Al-Qahtaniyah, zone où opérait l’armée américaine avant l'annonce du retrait de ses forces.

    Rappelons que les forces américaines stationnées dans le nord-est de la Syrie ont été retirées à l'approche de l'offensive de l'armée turque contre les milices des Unités de protection du peuple (YPG), organisation considérée comme terroriste par Ankara.

    Mardi 22 octobre, le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, avait annoncé la fin de l’opération Source de paix en Syrie. Dans le même temps, Moscou et Ankara ont convenu de contrôler ensemble la majeure partie de cette zone frontalière.

    Le jour suivant, des unités de la police militaire russe ont commencé à patrouiller le long de la frontière turco-syrienne.

    Tags:
    États-Unis, Armée syrienne libre (ASL), Syrie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik