International
URL courte
6382
S'abonner

En coopération avec Moscou, la construction du deuxième réacteur de la centrale nucléaire de Bouchehr, en Iran, débutera le 10 novembre, a annoncé l’ambassade de Russie en Iran, livrant ainsi des détails sur l’annonce faite plus tôt par Téhéran.

La cérémonie officielle du début de la construction du deuxième réacteur de la centrale nucléaire de Bouchehr, en Iran, aura lieu le 10 novembre, a fait savoir l’ambassade de Russie à Téhéran lundi 4 novembre.

Selon une source à l’ambassade, le premier coulage de béton marquera le début officiel des travaux de construction de la deuxième unité de la centrale nucléaire iranienne de Bouchehr, à proximité de la ville du même nom située sur la côte du golfe Persique.

La nouvelle a été annoncée le même jour par Ali Akbar Salehi, directeur de l’Organisation de l’énergie atomique d’Iran. «J’espère que nous commencerons le coulage du béton dans une semaine», a-t-il déclaré en conférence de presse, diffusée sur la télévision nationale iranienne.

En novembre 2014, la Fédération de Russie et l’Iran avaient signé un contrat pour la construction des deuxième et troisième réacteurs de la centrale nucléaire de Bouchehr. Le projet Bouchehr-2 a été lancé le 10 septembre 2016. Les deux nouvelles unités auront une puissance totale de 2.100 mégawatts.

La construction du deuxième réacteur devrait s’achever en 2024, celle du troisième en 2026.

Lire aussi:

Plus de 100 caddies abandonnés: les clients «livrés à eux-mêmes», le 1er mai tourne au fiasco – images
Pour faire adopter le pass sanitaire, «le gouvernement mène une guerre d’usure aux Français»
Vers une suspension des brevets des vaccins anti-Covid: Big Pharma K.O. debout?
«Il me faut beaucoup plus que ça»: cet ancien ministre «n’arrive pas à vivre» avec près de 4.000 euros de retraite
Tags:
Russie, Bouchehr, centrale nucléaire, programme nucléaire iranien, nucléaire, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook