Ecoutez Radio Sputnik
    Kremlin

    Un avion russe avec un membre du gouvernement à bord interdit de survoler l’Estonie

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    8297
    S'abonner

    Le refus de survoler le territoire estonien à un avion russe avec le vice-Président du gouvernement à bord et ensuite un refus d’entrer dans les eaux territoriales estoniennes à un navire russe sont considérés par le ministère russe des Affaires étrangères comme relevant de «démarches hostiles», selon la porte-parole du ministère Maria Zakharova.

    Après un refus, de la part de l’Estonie, de survoler son territoire à un avion avec le vice-Président du gouvernement russe à bord début octobre, suivi par la récente décision de Tallinn de ne pas laisser passer dans ses eaux territoriales le navire russe Akademik Primakov, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a estimé cela comme relevant de «démarches hostiles».

    «C’est la troisième fois que Tallinn refuse des marins et des aéronefs russes. Début octobre, un avion avec le vice-Président du gouvernement russe à bord n'a pas été autorisé à survoler le territoire estonien, et en avril l’entrée dans les eaux territoriales de l’Estonie a été refusée au navire russe de formation Sedov», a rappelé Zakharova.

    Selon la diplomate, cette histoire avec le navire refusé est «extrêmement troublante étant donné le fait qu’il a été accordé deux fois au même bateau des autorisations de la partie estonienne cette année», mais cette fois Tallinn a refusé «sans explication».

    Le ministère russe considère ces décisions comme des «démarches hostiles», a résumé la porte-parole.

    Elle a également tenu à souligner que la Russie, de son côté, prendrait en compte ces décisions de Tallinn lors de la construction des relations bilatérales avec ce pays.

    Qui plus est, l’ambassade russe à Tallinn a condamné la décision des autorités estoniennes. Maria Zakharova a déclaré que l’Estonie cherchait des raisons de compliquer les relations bilatérales.

    Tags:
    navires, Tallinn, Estonie, politique, Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik