International
URL courte
12364
S'abonner

Le chef de la diplomatie russe se rendra la semaine prochaine au Forum de Paris sur la paix, auquel Sputnik s’est vu refuser toute accréditation, pour discuter des initiatives du gouvernement français en matière de liberté des médias. Le ministre russe a notamment évoqué la loi «anti-fake news» adoptée il y a un an.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré qu'il discuterait la semaine prochaine des initiatives du gouvernement concernant la presse française au Forum de la paix à Paris. Il a fait cette annonce lors de la conférence La liberté des médias et la sécurité des journalistes en Russie et dans la région de l’OSCE: défis et opportunités à l'ère du numérique.

«Le gouvernement français promeut simultanément une initiative qui vise à indiquer à l’utilisateur où chercher la bonne information et même pas où chercher, mais qui vise à fournir immédiatement les informations dont certains utilisateurs ont besoin lorsqu'ils recherchent telle ou telle information», a-t-il déclaré en évoquant la loi «anti-fake news».

«J’ai été informé que cette initiative ferait partie d’un événement du deuxième Forum de Paris sur la paix. On m’a chargé d’y participer et nous discuterons de ce sujet, cela fait partie de notre dialogue avec Paris.»

Pour ce Forum, qui se tient du 11 au 13 novembre, Sputnik s’est vu refuser toute accréditation.

Loi «anti-fake news» 

En janvier 2018, le chef de l'État français avait annoncé, lors de ses vœux à la presse, vouloir «faire évoluer notre dispositif juridique pour protéger la vie démocratique de ces fausses nouvelles» dans une allusion à peine voilée aux médias RT et Sputnik.

La loi contre la «manipulation de l’information», dite «loi anti-fake news» a été adoptée en novembre 2018. Elle a été jugée inefficace et dangereuse par l’opposition et la plupart des observateurs

Dans tous les cas de figure, la loi anti-fake news prend la forme d'un instrument de lutte contre l'agence Sputnik et la chaîne RT, a commenté la rédactrice en chef de ces deux médias, Margarita Simonian.

Lire aussi:

La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
accréditation, Sputnik France, Sputnik, loi anti-fake news, forum, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook