Ecoutez Radio Sputnik
    Un membre des forces de sécurité turques (archive photo)

    Erdogan affirme que la Turquie a arrêté la femme d'al-Baghdadi

    © REUTERS / Sertac Kayar
    International
    URL courte
    Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
    15341
    S'abonner

    Recep Tayyip Erdogan affirme que les forces de sécurité turques ont arrêté la femme d'Abou Bakr al-Baghdadi, ainsi que le beau-frère de l'ancien chef du groupe terroriste Daech* dont la mort avait été annoncée par Donald Trump le 27 octobre.

    Les forces de sécurité turques ont arrêté la femme et le beau-frère d'Abou Bakr al-Baghdadi en Syrie, a déclaré mercredi 6 octobre le Président Recep Tayyip Erdogan à Ankara.

    «Al-Baghdadi s'est suicidé dans un tunnel. Nous avons attrapé sa femme en Syrie. Mais nous n’avons pas fait autant de bruit. C'est la première fois que je l'annonce. Nous avons également attrapé sa sœur et son mari», a indiqué M.Erdogan.

    Une sœur d'al-Baghdadi arrêtée

    Cette déclaration arrive peu après l'annonce par les autorités turques de l'arrestation d'une sœur d'al-Baghdadi.

    Le directeur de la communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, avait confirmé le 5 novembre sur Twitter l’arrestation de la sœur aînée d’Abou Bakr al-Baghdadi, Rasmiya Awad, lors d’une opération lancée lundi 4 novembre par la Turquie.

    Rasmiya Awad se trouve actuellement dans un centre migratoire et son sort est entre les mains de la justice, a plus tard indiqué M.Erdogan.

    Selon les médias, au moment de son arrestation, Rasmiya Awad était avec cinq enfants.

    Le Président Trump a affirmé le 27 octobre qu'al-Baghdadi avait été éliminé lors d’un raid américain dans le gouvernorat syrien d'Idlib. Daech* a par la suite confirmé la mort de son chef et nommé son successeur, Abou Ibrahim al-Hachimi al-Qoraïchi.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

     

    Dossier:
    Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
    Tags:
    arrestation, Ankara, Syrie, épouse, Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, Recep Tayyip Erdogan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik