Ecoutez Radio Sputnik
    Paris

    Pour la majorité des Français, le libéralisme est en crise

    CC0 / Walkerssk
    International
    URL courte
    29434
    S'abonner

    Le libéralisme traverse-t-il une crise en 2019? C’est ce que pensent la plupart des Européens, dont les Français (73%), Britanniques (58%), Allemands (61%) et Italiens (80%), ainsi que les Américains (60%), révèle un sondage Ifop pour Sputnik.Opinion.

    La plupart des Européens et des Américains pensent que le principe du libéralisme est en crise, témoignent les données récoltées en marge d’un sondage Ifop pour Sputnik.Opinion.

    Les sondés ont dû évaluer le libéralisme comme modèle de société moderne, impliquant la non-ingérence du gouvernement dans l'économie, le multiculturalisme et un changement de la définition traditionnelle de la famille.

    La société a-t-elle besoin d'un modèle alternatif au libéralisme?
    © Sputnik .
    La société a-t-elle besoin d'un modèle alternatif au libéralisme?

    La grande majorité des Italiens (80%) et des Français (73%) ont déclaré que le libéralisme était en crise. Pour l’Allemagne (61%), les États-Unis (60%) et le Royaume-Uni (58%), plus d’une moitié des sondés a souligné la nécessité de développer d'autres modèles de sociétés.

    Les Britanniques (42%) ont le plus haut niveau d’approbation du libéralisme. Par contre, ce sont les Italiens (20%) qui défavorisent le plus ce modèle. Aux États-Unis, 40% des personnes interrogées ont qualifié ce modèle de «bon». Cette opinion est partagée par 39% des Allemands et 27% des Français.

    Lors du sondage, les sociologues ont constaté que les Américains et les Britanniques ayant un niveau d’éducation élevé constataient plus souvent une crise du libéralisme. Dans d’autres pays, une telle opinion est généralement partagée par les personnes ayant un niveau d’éducation faible ou moyen.

    En France, le libéralisme est plus souvent critiqué par les personnes ayant plus de 35 ans et les habitants des communes rurales. En Allemagne, ce sont principalement les sondés en provenance de Saxe et de Berlin.

    Aux États-Unis, le mécontentement à l’égard des idées libérales est principalement exprimé par les partisans du parti Républicain. Les Américains non religieux soutiennent généralement ce modèle de société.

    Le sondage a été réalisé du 2 au 15 octobre par l'Institut français d'opinion publique auprès de 1.019 Américains, 1.003 Français, 1.001 Italiens, 1.004 Britanniques et 1.004 Allemands. Cette étude est représentative de la population selon les critères de sexe, d'âge et de répartition géographique. La marge d'erreur est de 3,1% pour un intervalle de confiance de 95%.

    Tags:
    Sputnik.Opinions, Ifop, sondage, sondages, libéralisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik