International
URL courte
6202
S'abonner

Au cours de sa visite en France prévue la semaine prochaine, le chef de la diplomatie russe discutera avec son homologue français Jean-Yves Le Drian de plusieurs sujets internationaux, notamment de la situation en Syrie et en Ukraine.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov se rendra en France du 11 au 12 novembre, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

«Les 11 et 12 novembre, Sergueï Lavrov effectuera une visite de travail en France dans le cadre de laquelle il participera à la deuxième édition du Forum de Paris sur la Paix pour se familiariser avec les projets russes qui y seront présentés», a fait savoir Mme Zakharova lors d’un point de presse.

En marge du forum, Sergueï Lavrov s’entretiendra avec le ministre français des Affaires européennes et étrangères Jean-Yves Le Drian, a-t-elle poursuivi.

Selon la porte-parole, les deux ministres évoqueront des questions d’actualité relatives à la coopération bilatérale, ainsi que des sujets internationaux clés, comme la sécurité européenne, la situation en Syrie et en Ukraine, et le sort de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien.

«Approche responsable»

En septembre, le chef de la diplomatie russe a salué l’«approche responsable» adoptée par Emmanuel Macron à l’égard de Moscou dès sa prise de fonction en 2017. Selon lui, cette attitude est dans l’intérêt de la France et de l’Europe.

M.Lavrov a à cet égard rappelé que l’une des premières initiatives d’Emmanuel Macron en tant que chef de la République française a été d’inviter Vladimir Poutine à Versailles.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Le coup de semonce des anglophones aux pays détenteurs du franc CFA
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Tags:
accord iranien, Ukraine, Syrie, diplomatie, Russie, France, Jean-Yves Le Drian, Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik