Ecoutez Radio Sputnik
    Un B-52 Stratofortress

    Un groupe de bombardiers stratégiques B-52 américains quitte l’Europe

    © AP Photo / Mindaugas Kulbis
    International
    URL courte
    9455
    S'abonner

    Après une mission d’un mois au Royaume-Uni, quatre bombardiers américains B-52 capables de porter des armes nucléaires ont quitté l’Europe, selon le site Forces Network.

    Quatre bombardiers stratégiques B-51 Stratofortress de l’Armée de l’air américaine sont rentrés à leur base de Barksdale, en Louisiane, après avoir passé près d’un mois à la base aérienne britannique de Fairford, a annoncé le site Forces Network.

    Près de 300 membres de la 2e escadre de bombardiers américains sont aussi rentrés aux États-Unis.

    «L’équipe est arrivée le 10 octobre avec les quatre B-52. Nous avons effectué 32 sorties et avons collaboré avec 13 de nos partenaires et alliés ici [en Europe, ndlr]», a déclaré John Baker, commandant de la 96ème escadrille de bombardement, cité par Forces Network.

    Des B-52 en Europe

    Le 23 octobre, quatre bombardiers américains B-52H, déployés à Fairford, ont notamment mené des vols d’entraînement en mer Baltique, selon le commandement de l’armée de l’air américaine en Europe.

    Le 24 octobre, le site PlaneRadar a annoncé qu’un B-52H Stratofortress, qui avait décollé de la base britannique de Fairford, avait simulé le bombardement d’une base de la flotte russe de la Baltique, près de Kaliningrad.

    Selon les médias, les B-52 ont en outre survolé les mers Noire et du Nord pendant leur mission en Europe.

    Fin août-début septembre, les États-Unis ont déployé en Angleterre trois bombardiers furtifs B-2 Spirit, qui sont aussi capables de porter des armes nucléaires. Ces appareils ont survolé les Îles britanniques et ont effectué de courtes escales de ravitaillement en Islande et dans l’archipel portugais des Açores.

    En mars, l’US Air Force a déployé six bombardiers stratégiques B-52H au Royaume-Uni pendant une courte période. Ils ont effectué une série de vols d'entraînement à proximité des frontières russes en Baltique, simulant des frappes aériennes.

    Tags:
    bombardier, base aérienne de Fairford, États-Unis, Europe, B-52
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik