International
URL courte
621490
S'abonner

Greta Thunberg, écologiste suédoise de 16 ans, sera immortalisée en une nouvelle fresque qu’un artiste argentin est en train de finaliser à San Francisco pour rappeler la nécessité de protéger notre planète, indique le San Francisco Chronicle. L’oeuvre a déclenché une vague de réactions.

Une nouvelle peinture murale à l’effigie de la jeune activiste suédoise pour le climat Greta Thunberg est sur le point d’être achevée par l’artiste argentin Andreas Iglesias à San Francisco, aux États-Unis.

​Le muraliste de renommé internationale qui signe ses travaux sous le pseudonyme Cobre, a l’intention de terminer la semaine prochaine sa fresque de plusieurs mètres, laquelle s’étend sur le mur d’un immeuble situé dans le quartier central d’Union Square, rapporte le San Francisco Chronicle.

«Ce sera le début de notre extinction»

À propos du message qu’il souhaite transmettre par cette œuvre, Cobre a déclaré au quotidien:

«Ce que je veux, c’est que les gens réalisent qu’ils doivent faire quelque chose pour le monde. Sinon, ce sera le début de notre extinction».

Selon lui, «Greta est incroyable et elle sait ce qu’elle fait». Le muraliste a également exprimé l’espoir que, grâce à ce graffiti, «les gens comprendront que nous devons prendre soin de notre planète».

Cette peinture murale en préparation a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Certains ont qualifié l’image de «flippante», d’«inquiétante», voire d’«effrayante», tandis que d’autres l’ont perçue comme «inspirante» et se sont réjouis du fait que l’image de l’adolescente serait immortalisée en pleine ville, affirmant qu’elle le méritait.

​Enfin certains ont suggéré que les peintures utilisées étaient fabriquées à base de «pétrole».

​Auparavant, un autre portrait de Greta Thunberg d’une hauteur de 15 mètres avait été réalisé par l’artiste britannique Jody Thomas, en face de l’usine de tabac historique de Bristol, au Royaume-Uni.

​Fin octobre, deux jours après l’apparition d’une peinture murale de Greta Thunberg dans la province canadienne de l’Alberta, son portrait a été tagué avec des insultes. La veille, la jeune activiste écologique avait pris part à une manifestation pour le climat à Edmonton, capitale de la province.

Lire aussi:

La France remporte son premier match de l'Euro 2020 face à l’Allemagne
Un mariage blanc vire au mariage forcé: souhaitant être naturalisé, un Algérien est jugé pour le viol de sa «fiancée»
Extension des zones à faibles émissions: vers une grogne populaire «pire» que les Gilets jaunes
Un journaliste US essaie d’interrompre Vladimir Poutine, le Président russe réplique
Tags:
graffiti, Bristol, écologie, climat, fresques, San Francisco, Greta Thunberg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook