International
URL courte
11214
S'abonner

Commentant des allégations du Financial Times, la présidence russe a affirmé ne pas disposer d’informations permettant d’indiquer si les proches de Bachar el-Assad avaient acquis des biens immobiliers à Moscou.

Le Kremlin a réagi à l’article paru dans le Financial Times selon lequel des proches de Bachar el-Assad avaient acheté une vingtaine d’appartements à Moscou.

«Nous l’ignorons et nous ne sommes censés le savoir», a déclaré Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe, prié par les journalistes de commenter l’information.

«La Russie dispose d’un marché libre, de nombreux citoyens russes et étrangers acquièrent ici des biens immobiliers. C’est une pratique courante et largement répandue».

Citant les données de l’ONG «Global Witness», le quotidien britannique Financial Times avait plus tôt affirmé qu’entre 2013 et 2019, des proches du Président syrien avaient acheté 40 millions de dollars de biens immobiliers à Moscou.

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Tags:
immobilier, Kremlin, Dmitri Peskov, Moscou, Russie, Bachar el-Assad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook